Fermer

Mauritanie: arrestation de plusieurs trafiquants venant d'Algérie

Mise à jour le 17/02/2020 à 09h13 Publié le 17/02/2020 à 09h06 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Société
Mauritanie: arrestation de plusieurs trafiquants venant d'Algérie
© Copyright : DR

#Autres pays : Berceau originel des activités des groupes terroristes et de multiples trafics dans le Sahel, les confins désertiques qui constituent les frontières entre le Mali, Mauritanie et Algérie, restent un foyer actif du crime transfrontalier.


L'état-majorajor général des armées (Emga) mauritanienne a diffusé un communiqué ce dimanche annonçant l’arrestation de plusieurs présumés contrebandiers et la saisie d’un important lot de matériels militaires et accessoires.

Le document, relayé  par l’Agence mauritanienne d’informations (AMI-un organe du gouvernement)  affirme que "sur la base d’informations relatives aux intentions d’un groupe de contrebandiers circulant à bord de 3 véhicules, de traverser la partie Nord du territoire mauritanien en direction de la partie orientale du territoire malien, une opération de surveillance et de suivie des pirates a été engagées dans la matinée du 11 février 2020".

Même si l'armée mauritanienne se garde bien de les citer, il s'agit visiblement des trafiquants du Polisario venant d'Algérie fournissant d'autres trafiquants venant du Mali.


>>>LIRE AUSSI: Mauritanie: interpellation d’orpailleurs dans le nord, à la frontière avec l'Algérie

Touours selon l'armée, "celle-ci a permis de découvrir que des éléments en provenance du Mali attendaient ces trafiquants sur les frontières entre les 2 pays".

Aussitôt, les unités de l’armée se sont déplacées simultanément du Nord et du Sud en direction du point supposé de rencontre des 2 groupes de trafiquants venus du nord et ceux devant les accueillir venant de l'est.

"Après cette filature, un de nos avions a attaqué la cible et par la suite des unités terrestres sont intervenus, investi les lieux, arrêté
les suspects et saisi des munitions et équipements qui étaient en leur possession", poursuit le communiqué de l'Emga.

Faisant le bilan global  de l’opération, la déclaration de l’armée cite «l’arrestations de  6 contrebandiers, la saisie de 2 véhicules de type Lander Cruiser, la  destruction d’une voiture de type Lander Cruiser, la  confiscation de 2 mitrailleuses PKMS,  la destruction de 2 mitrailleuses PKMS,  la confiscation de 2 fusils d’assaut kalachnikov, de 3000 balles, la  saisie de 2 kalachnikov Waterhouse Packed(60 rounds), d’un dispositif de télécommunication satellitaire Thuraya, de 200 litres de carburant, drogue… ».

Sortis des entrailles des services algériens suite à la guerre entre l’armée et le mouvement islamiste à la fin des années 1980/début 1990, des chefs terroristes s’adonnant également à diverses formes de trafics, ont progressivement investi les vastes étendues et frontières poreuses des pays désertiques et sahéliens, profitant de l’absence des
états à plusieurs endroits.
Le 17/02/2020 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya