Fermer

Cameroun. Coronavirus: de nouvelles mesures en vigueur face à l'expansion de la pandémie

Mise à jour le 10/04/2020 à 15h41 Publié le 10/04/2020 à 15h38 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem

#Société
Coronavirus Guinée 3000 cas contacts suivis
© Copyright : DR

#Autres pays : Le gouvernement a adopté 7 nouvelles mesures jeudi 9 avril pour renforcer la riposte contre la propagation du Covid-19, alors que le pays a dépassé la barre de 800 personnes contaminées à ce jour.

Le Cameroun a adopté jeudi 9 avril 2020 de nouvelles mesures pour endiguer la propagation du coronavirus (Covid-19) sur son sol. Ces mesures (7 au total) viennent en complément aux 13 premières édictées le 17 mars dernier pour lutter contre le virus.

Ainsi, le port du masque qui s’était déjà généralisé devient obligatoire dès le 13 avril prochain «dans tous les espaces ouverts au public», a annoncé le Premier ministre, Joseph Dion Ngute, dans une déclaration à la radio et à la télévision publiques. Le ministre de l’Industrie a été instruit de publier les normes et spécifications techniques en vue d’une production massive et locale desdits masques, indique le chef du gouvernement.

Dans le cadre de la décentralisation de la prise en charge des personnes contaminées, des centres spécialisés de traitement des patients de Covid-19 seront mis en place dans les chefs-lieux des 10 régions du pays, «suivant le modèle des hôpitaux de campagne».


LIRE AUSSI: Cameroun. Coronavirus: les recettes de grand-mère font fureur et les prix des ingrédients flambent sur le marché


Ceux-ci sont actuellement en cours de construction et vont, une fois achevés, accueillir les malades en cas de pic de l’épidémie et permettre aux hôpitaux de fonctionner normalement, selon le Premier ministre. La campagne de dépistage de Covid-19 va être intensifiée, avec un accent mis sur les foyers de contamination déjà identifiés.

Le 2 avril dernier, le gouvernement a lancé une vaste campagne de «testing» à Douala, la métropole économique et deuxième plus important foyer de l’épidémie, afin d’identifier les cas au sein de la population et d’isoler précocement les positifs du reste. Cette campagne va s’étendre aux autres régions. 

Le gouvernement annonce par ailleurs la poursuite des activités essentielles à l’économie, dans le strict respect des mesures édictées le 17 mars dernier et des gestes barrières recommandés par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Tout contrevenant aux mesures de restriction en vigueur et de confinement imposées aux personnes à risque sera sanctionné, préviennent les autorités.


LIRE AUSSI: Coronavirus: l'OMS s'inquiète du traitement des cas critiques en Afrique


«Le gouvernement étudie toutes les mesures d’accompagnement susceptibles d’atténuer les effets négatifs du Covid-19 dans les différents secteurs d’activités en difficulté», tempère néanmoins le Premier ministre. Le Cameroun compte officiellement 803 cas de personnes contaminées au Covid-19, pour 12 morts et 61 guérisons à la date du 9 avril 2020.

«Sur l’ensemble des cas positifs confirmés, nous avons actuellement 49 cas seulement hospitalisés, 17 cas sous oxygène ou simple ventilation non invasive. Une quinzaine de personnes viennent d’effectuer un test de contrôle. Les intéressés pourront donc rentrer chez eux ce soir», a tweeté jeudi le ministre de la Santé publique, Manaouda Malachie.
Le 10/04/2020 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem