Fermer

CAN 2019. Cameroun: un entraîneur local pour les Lions indomptables

Mise à jour le 16/12/2017 à 14h47 Publié le 16/12/2017 à 13h01 Par De notre correspondante à Douala Elisabeth Kouagne

#Sports
Lions indomptables
© Copyright : DR

#Autres pays : Après l’annonce de la non prolongation du contrat du sélectionneur sortant, le Belge Hugo Broos, le Comité de normalisation de la fédération souhaite voir un technicien camerounais occuper le poste pour présider aux destinées l’équipe nationale de football.

L’époque des entraîneurs expatriés à la tête de la sélection nationale de football pourrait être révolue au Cameroun. Après le mois de février 2018, Hugo Broos ne sera plus le sélectionneur des Lions indomptables du Cameroun. Et, déjà, la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) prospecte pour trouver un remplaçant au technicien belge.

Contrairement aux habitudes en la matière, c’est un virage à 180 degrés qui pourrait être opéré. En effet, les Lions indomptables ont généralement été dirigés par un coach étranger, les nationaux servant soit d’adjoint ou officient comme entraîneurs principaux pour un court intérim. Des faire-valoir en somme pour l’opinion publique. Cette fois-ci, pourtant, les entraîneurs camerounais auront leur chance.


LIRE AUSSI: CAN 2019. Lions indomptables: le Cameroun vire le coach Hugo Broos


«Nous sommes en train de discuter avec les entraîneurs camerounais, parce qu’il ne faut rien exclure. Mais rien n’est décidé. Ce sont des patriotes qui ont indiscutablement intérêt à ce que tout se passe pour le mieux. Si aux termes de nos échanges et après analyse, il s’avère que c’est un entraîneur camerounais qui pourrait constituer la meilleure chance pour nous pour aboutir à l’objectif recherché, on n’hésitera pas», a déclaré Dieudonné Happi, le président du Comité de normalisation de la fédération.

Les candidats au poste seront auditionnés dès la semaine prochaine. Le dernier exemple de la réussite des techniciens locaux à la tête des sélections nationales émane de Jean-Paul Akono, lauréat de la médaille d’or aux Jeux olympiques de 2000 à Sydney.


LIRE AUSSI: Vidéo. Paul Biya aux Lions indomptables: "vous les avez mis dans la sauce"


Cependant, la porte n’est pas complètement fermée pour les entraîneurs étrangers. «Si un entraîneur étranger, dans des bonnes conditions, se présentait comme la meilleure chance pour nous de remporter la CAN (2019, ndlr), vous pouvez également deviner la suite», a précisé Dieudonné Happi.

Toutefois, renchérit-il, cela se ferait au terme d’un processus transparent. Car, Hugo Broos notamment avait été désigné à la tête des Lions indomptables alors que son nom ne figurait pas dans la short-list des techniciens qui avaient été sélectionnés ou auditionnés pour le poste en 2015. Par ailleurs, de nombreuses questions se posent généralement autour des choix des derniers entraîneurs expatriés.
Le 16/12/2017 Par De notre correspondante à Douala Elisabeth Kouagne