Fermer

Cameroun: le championnat de football suspendu faute d’argent

Mise à jour le 07/07/2018 à 11h08 Publié le 07/07/2018 à 11h06 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

#Sports
championnat camerounais
© Copyright : DR

#Autres pays : En proie à des problèmes de financement, la Ligue de football professionnel du Cameroun (LFPC) a décidé d’annuler et de reporter la tenue de la 30e journée de la MTN Elite One et la 25e journée de la MTN Elite Two, prévues les 8 et 10 juillet prochains.

Il n’y aura pas de championnat national de football au Cameroun ce week-end. En effet, au sortir d’une réunion de crise ce 5 juillet 2018 avec notamment le Syndicat des clubs d’élites du Cameroun, la Ligue de football professionnel du Cameroun (LFPC) a décidé d’annuler la tenue de la 30e journée de la MTN Elite One et la 25e journée de la MTN Elite Two, prévues les 8 et 10 juillet prochains.

Et ce, à cause du manque de moyens financiers, tel que le stipule la LFPC dans un communiqué publié à l’issue de cette assise. Un véritable coup de tonnerre. A un an du début de la coupe d’Afrique des nations que le pays doit organiser, le football local, toujours administré par un Comité de normalisation mis en place à la Fédération camerounaise de football, est au plus mal. Coton Sport de Garoua, leader actuel de la compétition avec 59 points, soit douze unités d’avance sur son dauphin, devra donc attendre avant de renouer avec un titre de champion qui lui échappe depuis 2015.


LIRE AUSSI: Cameroun: le football local en proie à tous les maux


Si la décision radicale prise par la LFPC a surpris, elle est somme toute logique. Depuis la mise en place de l’institution en charge d’organiser le football professionnel au Cameroun, il y a cinq ans, celle-ci peine à s’autofinancer et vit sous perfusion, grâce à des subventions versées par l’Etat.

Déjà, le lancement des compétitions avaient été reporté à de multiples reprises en début d’année, avant de débuter finalement au mois de février. Obligeant ainsi les représentants camerounais aux compétitions continentales à commencer à jouer sur la scène africaine sans le moindre match de compétition dans les jambes. Résultat, Eding Sport, le représentant camerounais en Ligue africaine des champions et News Stars de Douala en coupe de la CAF, ont été très vite éliminés.


LIRE AUSSI: Cameroun. Football: la crise perdure à la FECAFOOT


Au plan financier, la Ligue dépend d’une part, des subventions versées par la Fédération ( 410 millions de F CFA) pour la prise en charge de l’organisation des compétitions. D’autre part, l’Etat alloue 350 millions de F CFA pour le fonctionnement de la ligue et 560 millions de F CFA pour le paiement des salaires des joueurs et des encadreurs.

Enfin, la compagnie de téléphonie mobile MTN, le sponsor officiel apporte 910 millions de F CFA. Un sponsoring revu à la baisse en cours de saison par l’entreprise. Cependant, ces subventions n’arrivent pas toujours à temps dans les caisses de la Ligue.


Le 07/07/2018 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell