Fermer

Cameroun-CAN 2019: Le duo Seedorf-Kluivert s’engage pour quatre ans sans faire l'unanimité

Mise à jour le 13/08/2018 à 15h12 Publié le 13/08/2018 à 15h10 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

#Sports
Cameroun-CAN 2019 : Le duo Seedorf-Kluivert s’engage pour quatre ans
© Copyright : le360: Cheikh Sidya

#Autres pays : Les deux Néerlandais ont paraphé leur contrat avec la sélection nationale le weekend dernier à Yaoundé, la capitale. L’objectif assigné est prioritairement de remporter la Coupe d’Afrique des nations qu’organise le pays en 2019. Sauf que d'anciens "Lions indomptables" critiquent fortement ce choix.

 
Après de longues tractations pour finaliser les derniers détails de leur bail, Clarence Seedorf et Patrick Kluivert se sont finalement engagés au petit matin du 10 août 2018 avec le Cameroun pour les quatre prochaines années. «L’objectif assigné à l’encadrement technique est d’assurer le succès du Cameroun à toutes les échéances sportives majeures, notamment et prioritairement la victoire à la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019, avec une vue sur la qualification à la CAN 2021 et à la Coupe du monde 2022», indique le communiqué publié par la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT), après la cérémonie de signature des deux techniciens organisées au ministère des Sports à Yaoundé, la capitale.

Le contrat des deux Néerlandais est assorti de l’obligation de résidence au Cameroun et d’assistance éventuelle à l’encadrement des autres équipes nationales. Cette signature est diversement appréciée localement par les anciennes gloires et les acteurs du football local. «Je suis plus que satisfait pour le choix de Clarence Seedorf et Patrick Kluivert. Clarence, très jeune, a entraîné l’une des plus belles équipes au monde, le Milan AC. Kluivert a été dans le staff qui a conduit les Pays-Bas en demi-finale au Brésil (…) Ceux qui veulent nous faire croire qu’ils n’ont pas d’expérience en tant qu’entraineurs racontent n’importe quoi», a déclaré Samuel Eto’o, quadruple Ballon d’or africain dans une interview à Radio France internationale (RFI).


>>>LIRE AUSSI: CAN 2019: le Cameroun mise sur le duo Seedorf- Kluivert pour entrainer les Lions

Roger Milla, joueur africain du siècle, se veut de son côté plus mesuré. «Seedorf et Kluivert ont été de très grands professionnels. J’espère qu’ici, au Cameroun, ils seront aussi professionnels dans leur travail [...] J’aurais souhaité que ce soit un Camerounais, car un Camerounais peut diriger cette équipe nationale. C’est tout de même un Camerounais qui fait qu’on soit champions olympiques (référence à Jean-Paul Akono, le sélectionneur de l’équipe du Cameroun qui a remporté les Jeux Olympiques en 2000, Ndlr)», affirme le «vieux Lion» sur une radio locale.

Patrick Mboma, de son côté, se veut plus catégorique. «J’ai été étonné, et je ne suis pas le seul, car des Camerounais espéraient qu’on fasse confiance à un coach camerounais (…) Seedorf et Kluivert sont de grands noms du football européen et, à ce titre, ils ont droit au plus grand respect. Mais ont-ils été choisis sur leurs noms? Car Seedorf a une expérience d’entraîneur très limitée et Kluivert, encore plus. Connaissent-ils le football africain? À moins d’un an d’une CAN, cela peut-être utile. Si on me demandait ma caution sur cette nomination, je ne la donnerais pas. Maintenant, attendons de voir…», pense l’ancien joueur de Parme en Italie.
Le 13/08/2018 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

à lire aussi