Fermer

Cameroun: le gouvernement demande à la FIFA de sursoir aux élections à la FECAFOOT

Mise à jour le 01/09/2018 à 17h31 Publié le 01/09/2018 à 17h31 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

#Sports
Fecafoot
© Copyright : DR

#Autres pays : Pour éviter toutes interférences entre les deux scrutins, le renouvellement de l’exécutif au sein de la Fédération camerounaise de football a été reporté. Conséquence: la FIFA a prorogé le mandat du Comité de normalisation à la tête de la fédération.


Entre le sport et la politique, il n’y a souvent qu’un pas. Illustration cette semaine avec la demande du gouvernement camerounais à la Fédération internationale de football association (FIFA). Dans un courrier daté du 31 août 2018, Fatma Samoura, secrétaire générale de l’instance en charge du football mondial, indique que le 28 août 2018, le ministre camerounais des Sports expliquait que «la période pressentie [pour la procédure électorale de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT)] coïncide avec celle couvrant les opérations de l’élection présidentielle au Cameroun». D’où la demande de reporter les élections de la FECAFOOT afin «d'éviter des interférences imprévisibles qui pourraient être préjudiciables à l’organisation efficiente de ces deux échéances».

Une demande à laquelle la FIFA a accédé. Conséquence: le mandat du Comité de normalisation de la fédération, qui arrivait à son terme ce 31 août 2018, a été prorogé une nouvelle fois jusqu’au 16 décembre prochain. Il s’agit de la deuxième prorogation du mandat de cet organe en charge notamment de remettre de l’ordre dans la fédération, après la rallonge survenue en février 2018.


>>>LIRE AUSSI: Cameroun. Football: la crise perdure à la FECAFOOT

Mis en place le 23 août 2018 pour un mandat initial de six mois, le Comité de normalisation de la FECAFOOT avait pour mission notamment de gérer les affaires courantes de la FECAFOOT, élaborer de nouveaux statuts qui soient en conformité avec les exigences de la FIFA ainsi qu'avec la législation nationale, réviser les statuts des ligues régionales et départementales afin de garantir leur conformité avec les statuts de la FECAFOOT et d’organiser les élections du nouveau comité exécutif de la FECAFOOT.



«Malgré les progrès réalisés jusqu’ici par le Comité, le Bureau (de la FIFA) a également noté que certaines tâches importantes n’ont pas encore été complètement achevées, en particulier l’adoption des statuts tels que révisés par la FIFA et l'organisation des élections d’un comité exécutif», indique Fatma Samoura. D’où cette nouvelle prorogation afin de permettre au Comité d’achever sa mission. L’élection présidentielle, quant à elle, aura lieu le 7 octobre prochain. Neuf candidats sont en lice.
 

Le 01/09/2018 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

à lire aussi