Fermer

Cameroun-CAN 2019: Seedorf change d’avis sur les Camerounais "Chinois"

Mise à jour le 25/09/2018 à 19h15 Publié le 25/09/2018 à 19h12 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

#Sports
Bassogog retenu contre le malawi
© Copyright : DR

#Autres pays : Clarence Seedorf, qui avait rejeté les joueurs évoluant dans les championnats exotiques, vient de retenir l’attaquant de Henan Jianye (Chine) pour la double confrontation Cameroun-Malawi, les 12 et 16 octobre prochain.

Clarence Seedorf, le sélectionneur du Cameroun, a publié ce 24 septembre 2018, la liste des 23 joueurs retenus pour la double confrontation contre le Malawi les 12 et 16 octobre prochain, comptant pour les 3e et 4e journées des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) que le pays organise en 2019.

On y constate le retour au premier plan de Christian Bassogog, le meilleur joueur de la CAN 2017. Celui-ci avait été écarté lors de la première liste du technicien néerlandais contre les Comores il y a quelques semaines. Clarence Seedorf avait en effet émis des réserves sur les joueurs évoluant dans les championnats «exotiques», tout en affichant sa préférence pour ceux évoluant dans des championnats plus «compétitifs» en Europe.


>>>LIRE AUSSI: Cameroun-CAN 2019: le capitaine des Lions indomptables claque la porte de la sélection


Une décision qui a du reste poussé le capitaine Benjamin Moukandjo à prendre sa retraite internationale. Mais voilà, Clarence Seedorf a changé d’avis. Sans doute séduit par les performances de Christian Bassogog, auteur de 5 buts et deux passes décisives cette année dans le championnat chinois avec Henan Jianye.

Autre fait notable, la convocation pour la première fois de l’attaquant suisse d’origine camerounaise, Dimitri Oberlin Mfomo. Le jeune attaquant du FC Bâle a déjà porté une fois le maillot de la Nati, mais c'était lors d'un match amical. Le joueur né à Yaoundé a joué avec la Suisse le 23 mars 2018 contre la Grèce. Il était entré en jeu en seconde période, à la 73e mn. Il est donc sélectionnable par Clarence Seedorf. Mais, déjà, le père du joueur de 21 ans est opposé à cette convocation.

«Dimitri n’a que le passeport suisse, je peux vous le certifier. C’est sa nationalité, point final. Le Cameroun tente de le récupérer, mais c’est une manœuvre (…). Après, je sais bien que d’un point de vue sportif, on peut jouer pour un pays et avoir une autre nationalité, mais ça ne me plaît pas», a déclaré Stéphane Oberlin dans le journal suisse Le Temps.

Enfin, Clinton Njie signe aussi son retour. Buteur avec Marseille contre Lyon en Ligue 1 dimanche dernier, l’attaquant est toutefois incertain. Il souffre d'une déchirure à l'adducteur et sa durée d'indisponibilité est estimée à trois semaines par le club phocéen.

Le joueur est revenu en odeur de sainteté auprès de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT), après des problèmes disciplinaires. Clinton Njie s’est expliqué sur les accusations portées à son encontre, notamment son retard et la présence de filles dans sa chambre d’hôtel pendant un récent regroupement des Lions indomptables. La FECAFOOT a décidé de ne pas ouvrir de procédure disciplinaire à l’encontre du joueur, qui a annoncé du reste son intention de présenter ses excuses à tous ses coéquipiers de l’équipe nationale ainsi qu’au staff technique.


Le 25/09/2018 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell