Fermer

CAN 2019: le Cameroun s'attache les services d'un expert en sécurité

Mise à jour le 25/10/2018 à 13h43 Publié le 24/10/2018 à 15h06 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

#Sports
stade Olembe

Stade d'Olembé à Yaoundé, Cameroun.

© Copyright : DR

#Autres pays : Frédéric Giqueaux, le patron de Maori Groupe, séjourne au Cameroun à la faveur d'un séminaire d'imprégnation sur les questions de sécurité organisé à Yaoundé le 24 octobre 2018 à l'intention des membres du comité d'organisation de la CAN, en prélude à l'arrivée de la commission mixte CAF-FIFA.

Une délégation mixte CAF-FIFA va séjourner au Cameroun du 27 octobre au 1er novembre 2018 afin d'examiner les questions liées à la sécurité, dans le cadre de l'organisation de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) que le pays organise en 2019. En attendant cette importante visite, les membres du comité local d'organisation (COCAN) se préparent déjà.

C'est dans ce cadre que le pays s'est attaché les services du Français Frédéric Giqueaux, patron de Maori Groupe, une entreprise internationale de conseil en sûreté, sécurité et management des risques. Cet expert consultant est présenté comme ayant une grande expérience en matière de sécurité dans de tels événements, car sa société avait notamment géré la sécurité lors des CAN 2012 et 2017.


LIRE AUSSI: CAN 2019: une commission mixte CAF-FIFA attendue au Cameroun


Une expérience qu'il va transmettre aux membres du comité local d'organisation, à la faveur d'un séminaire d'imprégnation sur les questions de sécurité organisé à Yaoundé ce 24 octobre 2018. Arrivé le 22 octobre dernier au Cameroun, le consultant a rendu une visite de courtoisie au ministre des Sports et de l’Éducation physique, Bidoung Kpwatt, dans la matinée du 23 octobre, avant d'avoir une réunion avec les membres du COCAN dans l'après-midi au Palais des sports de Yaoundé.

«Afin de s'assurer que tout le dispositif de sécurité exigé par l'accord-cadre se réalise dans les règles prescrites par la CAF, nous avons sollicité l'expertise de Monsieur Frédéric Giqueaux, recommandé par la CAF, qui va encadrer le séminaire d'imprégnation regroupant, le 24 octobre 2018 à Yaoundé, les responsables des commissions du comité central d'organisation et des comités de site concernés à titre principal par des questions de sécurité», a déclaré le ministre.


LIRE AUSSI: Vidéo. CAN 2019. Cameroun: "la CAF n'a pas prévu de plan B", selon Ahmad Ahmad


De son côté, le Français a, quant à lui, affirmé qu'il est venu pour travailler avec le COCAN pour que le Cameroun soit prêt le jour dit en matière de sécurité, notamment dans les stades, les aéroports, les hôtels et les autres lieux névralgiques.

La problématique de ce séminaire tournera autour de la sécurité dans chaque commission du COCAN. La venue de la délégation CAF-FIFA avait été annoncée par la Confédération africaine de football, à l’issue de la réunion à Sharm El Sheikh en Égypte, les 27 et 28 septembre 2018 de son Comité exécutif, sous la présidence de Ahmad Ahmad. Elle se tiendra en prélude à l'arrivée de la quatrième mission d'inspection de la CAF, durant le mois de novembre prochain.

Le 24/10/2018 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell