Fermer

CAN 2019: l'Afrique du Sud affiche son grand intérêt, le Maroc garde le silence

Mise à jour le 03/12/2018 à 17h49 Publié le 03/12/2018 à 15h10 Par Mar Bassine

#Sports
CAN 2019: l'Afrique du Sud affiche son grand intérêt, le Maroc garde le silence

Le président de la Fédération sud-africaine de football (SAFA) à Sandton ce week-end.

© Copyright : DR

#Autres pays : L'hésitation de l'Afrique du sud n'a visiblement pas duré longtemps, avant qu'elle ne montre son intérêt pour l'organisation de la CAN 2019. La compétition avec le Maroc est presque officiellement ouverte.


Alors que les responsables de la CAF ont tendu la perche au Maroc et à l'Afrique du Sud pour remplacer, au pied levé, le Cameroun, le pays de Mandela n'a pas perdu de temps pour s'exprimer. En effet, Tokozile Xasa, le ministre sud-africain des Sports qui assistait à la finale de la Coupe d'Afrique des Nations féminine remportée par le Nigeria a répondu aux journalistes qui s'intéressent à la question. "Nous avons les infrastructures et les stades pour accueillir ce genre d'évènements, comme nous l'avions fait en 2010 lors de la Coupe du monde de la Fifa", a-t-il déclaré. 


>>>LIRE AUSSI: Retrait de la CAN 2019: le Cameroun crie à l'injustice

Tokozile Xasa conforte ainsi la SAFA qui s'était dite favorable à la sollicitation de la CAF, mais qui avait ajouté qu'il attendait la réponse du gouvernement.

"La Confédération africaine des Nations a demandé à la Fédération de penser sérieusement à l'organisation de la CAN 2019. La SAFA va cependant rencontrer le gouvernement, d'abord, avant de donner sa réponse, ensuite", avait écrit la SAFA sur son compte twitter. Ce qui est plus qu'un appel du pied adressé aux autorités gouvernementales. 



"La candidature (pour la CAN, Ndlr) 2019... est importante pour l'Afrique du Sud afin qu'elle demeure un acteur de premier plan au niveau continental et mondial. La CAN permettra de renforcer l'influence et la pertinence",  avait-il ajouté dans deuxième tweet, citant le vice-président de la SAFA, Irvin Khoza. 

Hier dimanche, se tenait l'Assemblée générale de la SAFA à Sandton, et le sujet a été évoqué, selon un troisième tweet, qui ajoutait qu'il fallait attendre la réunion avec le gouvernement avant de donner une réponse officielle. 



Tout ceci démontre qu'à l'évidence, les responsables sud-africains en charge du football et du sport en général, sont intéressés par l'organisation de cette CAN. 

Côté marocain, il n'y a pas encore une de réaction officielle, sauf celle du troisième vice-président la de Fédération royale marocaine de football. Mais le Royaume, qui vient d'être lourdement sanctionné par Issa Hayatou quand il a renoncé à l'organisation de la CAN 2015, pour cause d'épidémie Ebola, voudrait bien recevoir la compétition-reine du continent.. Affaire à suivre avec attention. 

Le 03/12/2018 Par Mar Bassine

à lire aussi