Fermer

Basket. Qui est Masai Ujiri, l’Africain président du club Champion de NBA?

Mise à jour le 30/06/2019 à 11h29 Publié le 30/06/2019 à 11h27 Par Kofi Gabriel

#Sports
Masai Ujiri
© Copyright : DR

#Autres pays : Masai Ujiri est le président des Raptors de Toronto, qui ont remporté le championnat nord-américain de basket-ball. Une première pour un Africain. Retour sur le parcours de ce nigérian.

Les Raptors de Toronto ont remporté le titre de champion du National Basketball Association (NBA), pour la première fois de leur histoire, face aux Golden State Warriors, double tenants du titre, sur le score de 4 victoires contre 2.

A l'origine de cette victoire, il y a aussi le travail d’un homme: Masai Ujiri, un Nigérian, président de Raptors de Toronto.

Né le 7 juillet 1970 à Bournemouth, en Angleterre, où ses parents nigérians étudiaient, il revient à l'âge d'un an au Nigeria avec ses parents, qui s’installent à Zaria, dans l’Etat de Kaduna, au nord du pays.

Comme beaucoup de jeunes Nigérians, il est attiré dans sa tendre jeunesse par le football. Toutefois, à l’âge de 13 ans, il bascule vers le basket, où il rêve d’une carrière internationale.


LIRE AUSSI: Vidéos. NBA: le Camerounais Siakam et les Raptors entrent dans l'histoire en devenant champions


Il poursuit ensuite son rêve en quittant le Nigeria pour jouer à l’école secondaire Nathan Hale à Seattle, dans l’Etat de Washington.

Après un passage au Bismarck State College (Dakota du Nord) et à la Montana State University (Billings), il entame une carrière professionnelle durant six ans en Europe, notamment en Angleterre, en Belgique, en Finlande et au Danemark.

Il n'a été qu’un modeste joueur de basket-ball et il a mis fin à sa carrière professionnelle en 2002, puis est devenu entraîneur du Nigeria.

En 2002, alors qu’il accompagnait un jeune joueur nigérian à un essai préliminaire, il impressionne le dépisteur des Orlando Magic.

Il devient recruteur de l'équipe des Nuggets de Denver de 2003 à 2007.

Par la suite, il rejoint les Raptors de Toronto en tant que directeur du recrutement. Il gravit rapidement les échelon de ce club de basket-ball pour devenir le manager général de l’équipe entre 2008 et 2010.

De retour à Denver en 2010, il réintègre l'équipe des Nuggets et en devient le manager général et le vice-président exécutif des opérations, et obtient le trophée de meilleur dirigeant de NBA lors de la saison 2012-2013.


LIRE AUSSI: Basketball: le Sénégalais Amadou Gallo Fall aux commandes de la NBA africaine


Son parcours professionnel lui fait ensuite quitter Denver pour revenir au Canada. A Toronto, il redevient le manager général de l'équipe des Raptors, la seule franchise de la NBA située en dehors des Etats-Unis.

Son travail finit par payer en permettant aux Raptors de Toronto de remporter leur premier titre de la NBA.

Masai Ujiri a également été le directeur du programme de la NBA Basketball Without Borders Africa, qui promeut le basket-ball sur l'ensemble de l'Afrique. 

L’équipe des Raptors de Toronto, qui a remporté cette année le tournoi américain de la NBA compte aussi dans son équipe un Camerounais et un Congolais.
Le 30/06/2019 Par Kofi Gabriel