Fermer

CHAN 2020: Issa Hayatou en renfort dans le Comité d'organisation

Publié le 21/09/2019 à 11h09 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem

#Sports
Hayatou
© Copyright : DR

#Autres pays : L'ancien président de la CAF a été désigné conseiller spécial dans le comité camerounais d'organisation de la compétition, alors que les inspecteurs de l'instance faîtière du football continental sont attendus dans les prochains jours pour auditer les diverses infrastructures.

L'ancien président de la Confédération africaine de football (CAF), Issa Hayatou, a été sollicité pour renforcer le Comité local d'organisation du Championnat d'Afrique des nations (CHAN) de football 2020. Une compétition que le Cameroun va abriter dans quelques mois. L'actuel président du conseil d'administration de l'Académie nationale de football (Anafoot) a été désigné conseiller spécial dans ladite structure, chapeautée par le ministre des Sports et de l'éducation physique, Narcisse Mouelle Kombi.

Au plan de la préparation de la compétition sur le terrain, le ministre vient d'achever une visite des infrastructures sportives et hôtelières dans les villes retenues pour la compétition, à savoir Yaoundé, Douala, Bafoussam, Limbe et Garoua. Les stades retenus restent à préciser. Hormis Yaoundé, la capitale, dans les autres villes, les stades prévus pour accueillir des rencontres et les aires d'entraînement affichent des taux d'exécution de 75 à 90%.


LIRE AUSSI: Vidéo. CAN 2019: alors que ça chauffe entre le Cameroun et la CAF, Issa Hayatou réagit


A Garoua, dans la région du Nord, des chantiers conduits par l'entreprise Prime Potomac posent quelques soucis. Les finitions du terrain de Poumpoumré par exemple lui ont été retirées. C'est au sortir de cette tournée que le ministre a organisé un séminaire pour harmoniser la présentation des infrastructures aux inspecteurs de la CAF attendus dans les prochains jours. Ledit séminaire s'est achevé ce jeudi 19 septembre 2019.

Seule ombre au tableau, l'équipe de football des Lions indomptables A' proprement dite. En effet, le conflit ouvert entre la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) et la Ligue de football professionnel (LFPC) pourrait hypothéquer la tenue sereine des championnats d'élite 1 et 2 qui sont le vivier de la sélection. Alors que la FECAFOOT a annoncé ce jeudi le début des championnats pour le 18 octobre 2019, la Ligue, de son côté, a entamé des procédures judiciaires pour contester sa suspension.
Le 21/09/2019 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem