Fermer

Vidéo. CAN 2021: les Camerounais s’expriment sur le maintien ou le report de la compétition

Mise à jour le 10/06/2020 à 18h35 Publié le 09/06/2020 à 18h22 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem

#Sports
Vidéo. CAN 2021: les Camerounais s’expriment sur le maintien ou le report de la compétition
© Copyright : DR

#Autres pays : Une partie de l’opinion milite pour le maintien de la Coupe d’Afrique des nations que le pays doit organiser du 9 janvier au 6 février 2021. L’autre se dit favorable au report du tournoi en raison de la pandémie de Covid-19.

Au Cameroun, l’opinion est partagée quant au maintien ou non de la Coupe d’Afrique des nations (CAN). En raison de la pandémie de Covid-19, le débat fait rage sur l’hypothèse d’un éventuel report de cette compétition initialement prévue du 9 janvier au 8 février 2021.

Plusieurs figures du football africain, comme Samuel Eto’o, sont favorables à un report. «Le plus important, c’est qu’on soit hors de danger. Nous aurons toujours le temps d’organiser cette CAN. Déjà, elle est acquise pour le Cameroun. Après, ce sera juste une question de date», a déclaré l’ancien capitaine des Lions indomptables, le 27 avril dernier sur France 24.

Mais, «Sous réserve des changements qui ne nous sont pas encore parvenus, la CAN 2021 doit se dérouler du 9 janvier au 6 février prochain. Nous devons nous tenir en permanence prêts dans cette perspective», a affirmé, mercredi 3 juin, le ministre des Sports et de l’éducation physique, Narcisse Mouelle Kombi, par ailleurs président du comité local d’organisation de la CAN 2021 (COCAN).


LIRE AUSSI: Football: seule la CAN 2021 se jouera en hiver, toutes les autres à venir seront en été


«Le Cameroun prépare sereinement et résolument la CAN et se tient prêt à tout moment à accueillir cet événement», a-t-il ajouté à l’issue d’une visite d’inspection des ouvrages devant accueillir la compétition à Bafoussam, dans la région de l’Ouest.

Interrogé par BeINSports le 28 mai dernier, le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad, affirme qu’il est trop tôt pour parler ou se prononcer sur la suite des compétitions, suspendues depuis la mi-mars 2020 en raison du Covid-19.


«Aujourd’hui, la priorité est de se concerter avec les associations membres et avec la FIFA pour trouver des solutions afin de soutenir le football au niveau des clubs, des fédérations ainsi que des équipes nationales», a indiqué le patron du football africain.


LIRE AUSSI: CAN 2021: le Cameroun veut ramener Matip et Nkoulou dans la tanière des Lions Indomptables


La CAF a organisé, le 1er juin, une réunion par visioconférence avec les responsables de la sécurité et de la sûreté des associations membres affiliées et d’autres parties prenantes pour discuter de l’impact du virus sur les aspects de sûreté et de sécurité des activités de football sur le continent.

A l’issue de cette rencontre, l’instance faîtière du football continental a déclaré que «des mesures relatives aux compétitions seront annoncées en temps opportun».

A noter que la CAF a décidé de reporter les éliminatoires de la CAN 2021 à cause de la crise sanitaire actuelle. Aucune nouvelle date n’a été arrêtée jusqu’à présent. 
Le 09/06/2020 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem