Fermer

Ballon d’Or Dream Team: Samuel Eto’o tance l'hebdomadaire «France Football»

Mise à jour le 21/10/2020 à 15h06 Publié le 20/10/2020 à 16h40 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem

#Sports
Ballon d’Or Dream Team: Samuel Eto’o tance France Football
© Copyright : DR

#Autres pays : Le quadruple Ballon d’or africain conteste sa nomination dans la catégorie des ailiers droits au lieu de celle des avants-centres, pour les votes du onze de légende lancé par l’hebdomadaire sportif français.


Entre Samuel Eto'o et le Ballon d’Or France Football, ça n’a jamais été la grande histoire d’amour. A l’occasion de la publication de la liste des attaquants nominés pour le «Ballon d’Or Dream Team», l’ancien international camerounais a poussé un coup de gueule après avoir été relégué sur le côté droit (au poste d'ailier). Ce, dans la même catégorie que les Luis Figo, David Beckham, Lionel Messi, George Best, etc. «Merci, mais j’ai joué 1, 2 saisons sur la droite (pourtant j’ai 25 ans de carrière comme avant-centre). Le manque de respect. N’importe quoi», a tweeté lundi le quadruple Ballon d’or africain. Eto’o se voyait en effet davantage dans la catégorie des attaquants de pointe comme les Brésiliens Ronaldo et Romario, le Libérien George Weah, l’Allemand Gerd Müller et le Hollandais Johan Cruyff.


>>>LIRE AUSSI: Football. Ballon d'or africain: la légende algérienne Madjer mise sur un Sénégalais

Un avis que partagent nombre d’analystes camerounais. «Même à un apprenant du football, posez la question suivante: "Samuel Eto’o a-t-il évolué au même poste que Beckam, Leo Messi, Luís Figo et autres?" La réponse sera non. Parce qu’en dehors de quelques fulgurances tactiques des entraîneurs qui l’ont encadré ici et là, vous ne trouverez que très peu la trace de ses exploits à ce poste-là», écrit dans une tribune Martin Camus Mimb, directeur de Radio Sport Infos (RSI), une radio locale émettant à Douala, la métropole économique. «J’espère d'ailleurs que pour rester logique, vous allez le nommer pour les arrières droits de légende, en mémoire du match Inter Milan-Barcelone qu’il avait livré avec maestria à ce poste en UEFA Champions League», ajoute le journaliste camerounais.

Pour ce dernier, il y a comme une impression de déjà vu, en voulant subtilement écarter Samuel Eto’o du onze de légende de la «Ballon d’Or Dream Team» de l’hebdomadaire France Football, qui sera connu au mois de décembre, après les votes de 170 journalistes. «Ça donne l’impression de piper les dés par avance. Cela veut dire qu’à ce poste, vous savez pertinemment qu’il ne sera pas parmi les siens. Et c’est extrêmement vicieux! Parce que même le fan de Samuel Eto’o le plus fou ne dira jamais qu’à ce poste, il est meilleur que Messi, Figo, George Best et autres. Par contre, au poste d’avant-centre, il n’y en a pas beaucoup qui ont droit à la parole dans le monde du football quand il parle», estime Camus Mimb.


>>>LIRE AUSSI: Sénégal. Ballon d'or: les supporters de Sadio Mané ne décolèrent pas

Pour d’aucuns, cependant, Eto'o est souvent relégué sur le côté dans les onze de légende des Lions indomptables du Cameroun établis par des médias locaux, pour faire de la place à une autre gloire, Roger Milla, au poste de numéro 9. Dans la catégorie des gardiens de but, le Camerounais Thomas Nkono a été également nominé pour faire partie de cette équipe de rêve. «Je ressens beaucoup de force et être nommé parmi ces grands gardiens est déjà un honneur. Faire partie de cette liste signifie que chacun dispose de ses chances», a réagi l’ancien portier de l’Espanyol de Barcelone.
Le 20/10/2020 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem