Fermer

Voyage: la Cédéao veut accélérer l'introduction du visa unique pour les pays tiers

Mise à jour le 05/04/2022 à 12h59 Publié le 05/04/2022 à 12h57 Par Moussa Diop

#Politique
Visas Afrique
© Copyright : DR

#Côte d’ivoire : La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cédéao) se penche sur la pré-validation de l’étude relative à l’introduction d’un régime harmonisé de visas dans la région. L'EcoVisa (type Schengen) va stimuler le tourisme et la libre-circulation des personnes au niveau de la région.

A l’instar des pays de l’Union européenne avec le visa Schengen, les pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cédéao) compte mettre en place un régime harmonisé de visas pour les pays tiers dans la région.

A ce titre, la task-force de la Cédéao en charge du dossier se réunit du 6 au 8 avril 2022 à Accra, au Ghana, pour une pré-validation de l’étude de l’introduction d’un régime harmonisé de visas dans la région (EcoVisa). Cette étude, qui vise à évaluer le niveau de mise en œuvre du Protocole relatif à la libre circulation, a été lancée par la Direction de la libre circulation de la Commission de la Cédéao, en collaboration avec la GIZ-AUBP, un programme régional qui travaille avec les Etats membres de l’Union africaine, les Communautés économiques régionales pour mettre en œuvre le Programme frontière de l’Union Africaine (AUBP).

>>> LIRE AUSSI: Visa: voici les pays du continent les plus ouverts et les plus fermés aux Africains

«En marge de cette étude, la Commission organise une réunion pour examiner les modalités d'harmonisation des procédures et des processus de visa et formuler des recommandations pour la mise en œuvre de l'ÉcoVisa dans la région», souligne l’organisation régionale.

Rappelons que cette task force est composée d’experts du Bénin, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée Bissau, du Nigeria et du Sénégal. La rencontre réunis des experts en charge de la délivrance des visas et ceux en charge du contrôle des visas au niveau des points d’entrée des pays de la Cédéao, en plus de ceux de la Commission de la Cédéao et de la GIZ-AUBP.

La mise en place d'ÉcoVisa présente des avantages indéniables pour les touristes étrangers qui n’auront plus besoin que d’un seul visa pour se rendre dans les 15 pays de la Cédéao. Ce qui devrait contribuer à dynamiser le tourisme local. Cela permettra également aux hommes d’affaires de circuler plus facilement au niveau de la région sans avoir besoin de visa pour chaque pays à visiter.
Le 05/04/2022 Par Moussa Diop