Fermer

Le Maroc a formé les vétérinaires de 26 pays africains

Mise à jour le 21/12/2017 à 18h05 Publié le 21/12/2017 à 17h33 Par Moussa Diop

#Politique
AMCI vétérinaires

52 vétérinaires ont bénéficié des formations de l'Agence marocaine de coopération internationale et de l'Institut agronomique et vétérinaire.

© Copyright : DR

#Côte d’ivoire : L’Agence marocaine de coopération internationale (AMCI) et l’Institut agronomique et vétérinaire (IAV Hassan II) ont dispensé des formations à des cadres de 26 pays africains. Ces derniers se sont surtout imprégnés de l'expérience et de l'expertise marocaines dans le domaine de la santé animale.

Les maladies parasitaires ont un énorme impact sur le cheptel de nombreux pays africains et un effet négatif sur leur développement économique. Malheureusement, dans de nombreux pays africains, l’expertise et les ressources humaines de qualité font défaut.

Face à cette situation et dans le cadre de la promotion de la coopération Sud-Sud et des orientations de la politique royale, le Maroc apporte son soutien aux pays africains confrontés aux pathologies parasitaires qui déciment leurs cheptels et amoindrissent l’impact de la production animale sur leurs économies.


LIRE AUSSI: Vidéo. Mohamed Methqal de l'AMCI: déjà 25.000 diplômés africains formés au Maroc


Ainsi, l’Agence marocaine de coopération internationale (AMCI) et l’Institut agronomique et vétérinaire (IAV Hassan II) ont, avec l’appui de la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA) et de la Coopération technique belge (CTB), dispensé des formations en santé animale à des vétérinaires venant de plusieurs pays africains où les pathologies parasitaires constituent des obstacles majeurs au développement de l’élevage et de l’agriculture.

Ces formations, dispensées entre janvier et décembre 2017, ont concerné 52 professionnels de haut niveau, dont majoritairement des docteurs vétérinaires et des professeurs universitaires.

Le Maroc fait ainsi bénéficier ces professionnels africains d'un partage d’expérience et d’expertise dans le domaine de la santé animale en vue d’aider les pays du continent à mieux faire face aux pathologies parasitaires qui déciment les cheptels.

A la clôture de la dernière session de ces cycles de formation, Mohamed Methqal, ambassadeur-directeur général de l’AMCI, a mis en exergue l’importance de ce programme qui a permis d’enrichir, grâce à l’implication des professeurs de l’IAV Hassan II, l’offre marocaine de coopération internationale visant à renforcer les capacités humaines en Afrique dans le domaine de la santé animale.

Les 26 pays dont les ressortissants ont bénéficié de ces formations sont le Bénin, le Burkina Faso, le Burundi, le Cameroun, la Centrafrique, la Côte d’Ivoire, l'Ethiopie, le Gabon, la Gambie, le Ghana, la Guinée, Madagascar, le Malawi, le Mali, le Niger, le Nigeria, la République Démocratique du Congo, le Rwanda, le Sénégal, la Sierra Léone, le Soudan du Sud, la Tanzanie, le Tchad, le Togo et la Zambie.
Le 21/12/2017 Par Moussa Diop