Fermer

Côte d’Ivoire: 80 millions d'euros de l’UE pour soutenir la gouvernance et la production vivrière

Publié le 23/11/2016 à 13h10 Par Le360 Afrique - MAP

#Economie
agriculture ivoirienne
© Copyright : DR

#Côte d’ivoire : L'Union européenne (UE) apporte son soutien au Plan national de développement du gouvernement ivoirien devant mener le pays à l’émergence à l'horizon 2020. Elle a accordé 80 millions d’euros pour appuyer la gouvernance et la production vivrière du pays.

Ces mesures visent à soutenir le Plan national de développement du gouvernement ivoirien, note la même source, faisant savoir que le montant alloué se compose de deux projets distincts à savoir : le Contrat de bonne gouvernance et développement de la Côte d'Ivoire (60 millions d'euros) et le Programme d'appui au vivrier (20 millions d'euros).

Le Contrat de bonne gouvernance et développement de la Côte d'Ivoire, rappelle-t-on, se propose de soutenir les efforts du gouvernement ivoirien en vue d'éradiquer la pauvreté, de promouvoir la croissance durable et inclusive, et d'améliorer la bonne gouvernance.


LIRE AUSSI :
Filière café–cacao: les paysans perçoivent 700 milliards FCFA de revenus

Vidéo. Indice Mo Ibrahim: la bonne gouvernance s'améliore sur le continent


Cette feuille de route sera principalement axée sur l'amélioration de la gouvernance, en particulier de la gouvernance économique et du développement inclusif et durable.

Quant à l'appui au secteur vivrier, il répond à la nécessité d’augmenter la production de vivriers et d’améliorer leur commercialisation afin d’assurer l’approvisionnement des grandes villes et la sécurité alimentaire de la Côte d’Ivoire.

Cité par la même source, le Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan a indiqué que l’Etat de Côte d’Ivoire, apprécie à '’sa juste valeur le soutien de l’UE pour la mise en œuvre de ces deux programmes’’.

Au regard de l’excellente capacité de son pays à absorber l’aide européenne, Duncan a, en outre plaidé en faveur ‘’d’une rallonge du Programme Indicatif National du 11e Fonds européen de développement (FED), aux fins de consolider les actions en cours, d’accompagner la politique nationale d’emploi en faveur des jeunes, de gestion des problématiques liés à la migration et de mise en œuvre de la loi sur le foncier rural’’.

Le Directeur général de la coopération internationale et du développement, Stefano Maservisi a indiqué, au nom du Commissaire européen chargé de la coopération internationale et du développement, qu’en ‘’finançant deux projets qui contribueront à l'amélioration des conditions de vie, à la consolidation de la paix et à la croissance durable en Côte d'Ivoire, l'UE réaffirme son engagement aux côtés du peuple ivoirien ", note la même source.
Le 23/11/2016 Par Le360 Afrique - MAP