Fermer

Côte d’Ivoire–Maroc: 14 nouveaux accords signés

Mise à jour le 28/02/2017 à 11h34 Publié le 28/02/2017 à 11h32 Par notre correspondant à Abidjan Georges Moihet

#Politique
Maroc-Côte d'Ivoire

Signatures de 14 conventions entre le Maroc et la Côte d'Ivoire.

© Copyright : DR

#Côte d’ivoire : Le Maroc étend son influence au sein de l’économie ivoirienne. 14 accords de coopération, portés par le secteur privé chérifien, ont été ratifiés ce lundi 27 février en présence des chefs de l’Exécutif des deux pays.

Cinq mémorandums, un accord de coopération et huit conventions vont ouvrir de nouveaux horizons à la coopération ivoiro-marocaine dans différents domaines.

Le groupe Attijariwafa Bank a signé un mémorandum portant sur la construction de logements au profit des forces armées ivoiriennes, leur offrant des conditions de financement plus souples. Il en est de même pour le financement de la construction de la filiale du groupe marocain Pharma 5, dans le domaine pharmaceutique.


LIRE AUSSI : Côte d’Ivoire: forte implantation des entreprises marocaines


Le groupe Banque populaire va souscrire aux titres publics émis par l’Etat ivoirien durant cette année. Le groupe va également lever 50 milliards FCFA, soit 76,2 millions d’euros, pour le financement d’un programme du réseau routier ivoirien. De même, va-t-il accorder un volume de financement de 5 milliards FCFA, soit 7,6 millions d’euros, au bénéfice des PME dirigées par des femmes.

Dans le domaine des technologies, il est convenu de la création d’un technocentre à Abidjan avec l’appui de la MITC (Morocan informatic technology center) et la Fédération des nouvelles technologies de l'information, des télécommunications et de l'Offshoring du Maroc. L’idée est de soutenir la création et favoriser l’implantation d’entreprises innovantes dans le secteur des NTIC dans le pays en s’inspirant du modèle marocain. 


LIRE AUSSI La visite en Côte d’Ivoire du roi Mohammed IV prorogée au 3 mars

Dans ce secteur également, deux joint-ventures vont voir le jour. La première, à l’initiative des firmes ivoirienne Innova et marocaine S2M, porte sur la création d’un centre de traitement de données informatiques en direction du secteur de la Microfinance, de la finance, des opérateurs télécom etc. La seconde lie Innova au marocain Involys et concerne différents projets de partenariats dans le domaine des NTIC.

Le Maroc et la Côte d’Ivoire ont également signé d’autres accords relatifs à la modernisation et au maintien du parc de véhicules de transport routier de personnes et de marchandises ainsi que dans les domaines de la logistique, de l’économie sociale et solidaire et de l’artisanat.

La visite du roi se poursuit jusqu’au 3 mars avec la visite d’importants chantiers financés par le royaume.
Le 28/02/2017 Par notre correspondant à Abidjan Georges Moihet