Fermer

Qui est le nouveau président de la Commission de la CEDEAO?

Mise à jour le 18/12/2017 à 17h03 Publié le 17/12/2017 à 17h14 Par Kofi Gabriel

#Politique
Jean Claude Brou

Jean-Claude Brou, nouveau président de la Commission de la CEDEAO.

© Copyright : DR

#Côte d’ivoire : L'Ivoirien Kassi Jean-Claude Brou vient d’être désigné nouveau président de la Commission de la CEDEAO. Ce grand commis de l’Etat au parcours exceptionnel le rend apte à mener à bien les mutations de l’organisation régionale.

Selon sa biographie officielle, Dr Kassi Jean-Claude Brou est titulaire d’une maîtrise en économie à l'Université nationale de Côte d'Ivoire (1976), d'un doctorat en sciences économiques (1982) et d'un Master of Business Administration (MBA) en finance (1980) de l'Université de Cincinnati (Ohio, USA).

Il a démarré sa carrière en tant que professeur au département d`économie de l`Université de Cincinnati, où il a enseigné la macroéconomie et la microéconomie, de 1981 à 1982.

Ensuite, et pendant 13 ans, Brou a su démontrer ses capacités en tant que professionnel chevronné, en collaborant avec le Fonds monétaire international (FMI), à compter de 1982, d`abord en tant qu’économiste, puis comme économiste principal en charge de la Guinée-Bissau, du Togo, du Cap-Vert et du Sénégal, où il a été placé en tant que Représentant résident du FMI pour deux ans (1990-1991).


LIRE AUSSI: CEDEAO: l’ivoirien Claude Brou nouveau président de la Commission


Par la suite, il rentre en Côte d’Ivoire pour occuper le poste de conseiller économique et financier du Premier ministre de la Côte d`Ivoire de 1991 à 1995. En 1996, il est nommé directeur de cabinet du Premier ministre, poste qu’il conservera jusqu'en 1999. Il fut aussi le président de la Commission nationale des investissements (1996-1999). Au niveau de ce poste, il a contribué à la libéralisation de l’économie ivoirienne en conduisant la privatisation de 70 entreprises publiques opérant dans divers secteurs économiques (agro-industrie, télécommunications, chemin de fer, banque et énergie).

Par la suite, il a travaillé pendant huit ans à la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'ouest (BCEAO) en tant que directeur du service des relations internationales (2000 à 2003), en particulier en charge des politiques d`intégration économique dans l’Union monétaire ouest-africaine (UEMOA). Il a ensuite été nommé directeur du service de recherche jusqu`en 2005.

Toujours au sein de cette institution régionale, il a, entre 2006 et 2007, supervisé cinq départements (la recherche, le crédit et la supervision bancaire, les statistiques, les relations internationales et la micro finance) en tant que directeur du département économique et monétaire. Il a gravi les échelons pour devenir conseiller principal et contrôleur général, supervisant la direction de l`audit de 2007 à 2008.


LIRE AUSSI: CEDEAO. Le secteur privé nigerian soutient l'adhésion du Maroc


Lors de la crise politique ivoirienne, en 2009, il a servi en tant que consultant au poste de conseiller auprès du Premier ministre de la République démocratique du Congo, où il était en charge de la macroéconomie, du développement du secteur privé et de la réforme des entreprises publiques.
Une année plus tard, il occupe le poste de représentant résident de la Banque mondiale pour le Tchad de 2010 à 2012.

Il retourne en Côte d’Ivoire pour rentrer dans le gouvernement d'Alassane Ouattara, en novembre 2012, au poste de ministre de l’Industrie. En 2013, il lui a été rattaché le portefeuille des Mines.

Avec sa nomination à la présidence de la Commission de la CEDEAO, il quittera son portefeuille pour diriger l’institution régionale appelée à se métamorphoser avec l’adhésion prochaine du Maroc et l’accord d’association avec la Mauritanie, au moment où la Tunisie frappe à la porte. Il devra aussi savoir manoeuvrer face aux instabilités politiques au niveau de la région, l’insécurité régionale, la mise en place de la monnaie unique régionale.

Kassi Jean-Claude Brou, âgé de 64 ans, est marié et père de 2 enfants.
Le 17/12/2017 Par Kofi Gabriel

à lire aussi