Fermer

Vidéo. La Côte d'Ivoire salue la main tendue du Maroc à l'Algérie

Mise à jour le 09/11/2018 à 11h37 Publié le 09/11/2018 à 11h33 Par notre correspondant à Abidjan Georges Moihet

#Politique
Vidéo. La Côte d'Ivoire salue la main tendue du Maroc à l'Algérie
© Copyright : DR

#Côte d’ivoire : La Côte d’Ivoire apporte son soutien à l’annonce du roi Mohammed VI d’entamer un dialogue direct avec l’Algérie. Le ministre ivoirien en charge de l’Intégration africaine, Ally Coulibaly, a salué «une initiative porteuse de paix et de développement» pour le Maghreb et pour toute l’Afrique.

«Dieu m’est témoin que depuis mon accession au Trône, j’ai appelé avec sincérité et bonne foi à l’ouverture des frontières entre les deux pays, à la normalisation des relations maroco-algériennes (....) C’est donc en toute clarté et en toute responsabilité que je déclare aujourd’hui la disposition du Maroc au dialogue direct et franc avec l’Algérie sœur, afin que soient dépassés les différends conjoncturels et objectifs qui entravent le développement de nos relations», a souligné le roi à l’adresse des dirigeants algériens.


Le discours du roi Mohammed VI a été très suivi en Côte d’Ivoire. Et l’appel ferme adressé à l’Algérie pour un dialogue franc a été très salué et abondamment commenté dans la sphère politique ivoirienne.


LIRE AUSSI: Maroc-Algérie: l'intégralité du discours de Mohammed VI appelant au "dialogue franc"


Réagissant au discours du roi Mohammed VI à l’occasion de la Marche Verte devant les médias, le ministre ivoirien en charge de l’Intégration africaine, Ally Coulibaly, a salué «une initiative porteuse de paix et de développement».

Le ministre a aussi souligné qu’il s’agit là d’un geste de «haute portée» qui s’inscrit dans la logique de Royaume de marquer son grand retour au sein de la famille africaine.


LIRE AUSSI: Maroc-Algérie: une marche à Paris pour l'ouverture des frontières


«Le discours de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, qui est une main tendue du Maroc à l’Algérie, est une initiative de paix et un geste de haute portée politique qui porte la marque des grands chefs d’Etat. Tout le monde s’accorde à le reconnaître», a t-il souligné.

«Si ces deux pays s’entendent, ce sera une très bonne nouvelle, non seulement pour le Maghreb, mais pour le développement de toute l’Afrique», a conclu le ministre ivoirien de l’intégration africaine.
Le 09/11/2018 Par notre correspondant à Abidjan Georges Moihet