Fermer

Côte d'Ivoire. Présidentielle: sept morts dans des violences près d'Abidjan

Mise à jour le 23/10/2020 à 09h38 Publié le 22/10/2020 à 09h18 Par Le360 Afrique - Afp

#Politique
Côte d'Ivoire. Présidentielle: sept morts dans des violences près d'Abidjan

Des éléments du Groupement mobile d'intervention (GMI), la force anti-émeute ivoirienne et de la gendarmerie en renfort à Dabou à une vingtaine de kilomètres d'Abidjan.

© Copyright : DR

#Côte d’ivoire : La Côte d'Ivoire a plongé dans une violente crise préélectorale, avec au moins sept morts et une quarantaine de blessés dans des affrontements intercommunautaires qui durent depuis lundi à Dabou, 50 km à l'ouest d'Abidjan, à dix jours de l'élection présidentielle.


Le président Alassane Ouattara, au pouvoir depuis 2010, se présente à un troisième mandat controversé, tandis que les candidatures de plusieurs figures de l'opposition ont été invalidées.

"Il y a quatre morts retrouvés dans une cour de Dabou aujourd'hui" mercredi "et trois morts hier" mardi, a rapporté à l'AFP le préfet de Dabou, Remy Nzi Kanga, ajoutant qu'il y avait aussi "une quarantaine de blessés".


>>>LIRE AUSSI: Côte d'Ivoire. Présidentielle: deux morts dans des violences ethniques

Le préfet a décrété un couvre-feu de 19h à 6h jusqu'à dimanche.

Le bilan pourrait encore s'alourdir car le préfet, le maire de Dabou Jean-Claude Yede Niangne ainsi que des témoins ont mentionné des tirs de fusils d'assaut.

Le préfet a évoqué "une milice" armée de kalachnikov, soulignant que "les jeunes (de la région) n'ont pas ce type d'armes". Il a assuré que la situation était "en voie de normalisation" après l'envoi de renforts.


>>>LIRE AUSSI: Côte d'ivoire: l'opposition appelle au "boycott actif" du processus électoral

Selon des habitants, des premiers troubles ont commencé lundi et ont dégénéré en affrontements intercommunautaires mardi entre Adioukrous (ethnie locale, réputée favorable à l'opposition) et Dioulas (ethnie du Nord réputée pro-pouvoir).

Un jeune a été tué à coups de machettes à Kpass (en périphérie de Dabou) mardi.
Le 22/10/2020 Par Le360 Afrique - Afp

à lire aussi