Fermer

Côte d'Ivoire: arrivée à Abidjan du président d'Afrique du Sud, Cyril Ramaphosa

Mise à jour le 02/12/2021 à 09h17 Publié le 02/12/2021 à 09h14 Par Le360 Afrique - Afp

#Politique
ramaphosa et ouattara
© Copyright : DR

#Côte d’ivoire : Le président d'Afrique du Sud Cyril Ramaphosa, est arrivé mercredi soir à Abidjan pour "une visite d’État de 72 heures", la première d'un leader sud-africain depuis 1992 en Côte d'Ivoire, a annoncé la présidence ivoirienne.

Accueilli par le président ivoirien Alassane Ouattara, le séjour de M. Ramaphosa, est qualifié ici d'"historique parce qu'il constitue la première visite d'un chef d’État sud-africain depuis le rétablissement des relations diplomatiques entre Abidjan et Johannesburg en 1992".

"Cette visite d’État sera l’occasion de consolider et de renforcer davantage les excellentes relations d’amitié et de coopération qui ont toujours existé entre la Côte d’Ivoire et l’Afrique du Sud", souligne un communiqué.

Les deux présidents auront jeudi un entretien au palais de la présidence ivoirienne en fin de matinée, suivi de la signature d’accords bilatéraux, selon le programme officiel. Ramaphosa quittera Abidjan vendredi.

>>> LIRE AUSSI: Variant Omicron: la BAD reporte un forum sur les investissements en Afrique prévu à Abidjan

Lundi, un forum sur les investissements en Afrique qui devait se tenir cette semaine à Abidjan, organisé par la Banque africaine de développement (BAD), auquel devrait participer M. Ramaphosa, a été reporté en raison du variant Omicron, a annoncé le président de la BAD, Akinwumi Adesina.

Le variant Omicron a été signalé pour la première fois à l'Organisation mondiale de la santé (OMS) par l'Afrique du Sud le 24 novembre. "Il présente un grand nombre de mutations, dont certaines sont préoccupantes", selon un groupe d'experts chargé par l'OMS de suivre l'évolution du Covid-19.

La liste des pays où Omicron est détecté ne cesse de s'allonger, notamment en Europe, après de premiers cas repérés en Afrique australe courant novembre, poussant de nombreux États à suspendre les voyages vers cette région et instaurer des restrictions préventives.

Le 02/12/2021 Par Le360 Afrique - Afp