Fermer

La Côte d’Ivoire s'appuie sur Merck pour lutter contre la contrefaçon des médicaments

Mise à jour le 02/10/2016 à 12h09 Publié le 02/10/2016 à 07h00 Par Le360 Afrique - MAP

#Société
contrefaçon
© Copyright : DR

#Côte d’ivoire : La contrefaçon des médicaments est un fléau en Afrique. Le géant pharmaceutique mondial ‘’Merck’’ a fait part de sa volonté d’aider l’Etat ivoirien à lutter efficacement contre ce phénomène désastreux.

‘’Nous allons, avec le concours du ministère de la Santé, participer à la lutte contre les contrefaçons de médicaments qui est un fléau désastreux en Afrique et qui fait des centaines de milliers de morts’’, a révélé le président du cercle diplomatique de Genève et consultant diplomatique du groupe ‘’Merck’’, Robert Blum, au terme d’une audience avec le Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan.

Et de poursuivre que son groupe va offrir au ministère deux laboratoires mobiles qui permettront en l’espace de 2,30 secondes d’analyser un médicament et de dire s’il est vrai ou faux.

Le conseiller du groupe Merck, dont les propos ont été relayés, samedi par l’Agence ivoirienne de presse (AIP), a indiqué qu’en 2012, 31% des médicaments en Afrique étaient des contrefaçons, laissant constater qu’aujourd’hui ce chiffre a atteint 50%.

Blum a souligné également avoir annoncé au Premier ministre, l’arrivée d’une ‘’forte délégation’’ de son groupe pour l’ouverture d’une agence de ‘’Merck’’ à Abidjan à partir du 16 octobre.

Cette installation sera rehaussée par l’organisation d’une opération de distribution de médicaments dans 80 districts sanitaires sur les 82 que compte le pays et ce, à partir du 19 octobre.

‘’Merck’’, rappelle-t-on, est une entreprise de Sciences et Technologies dans les domaines de la santé, des sciences de la vie, basée en Allemagne qui existe depuis 348 ans avec 50.000 employés et 66 agences.
Le 02/10/2016 Par Le360 Afrique - MAP

à lire aussi