Fermer

Côte d’Ivoire. Yaya Touré: «je n’ai pas volontairement consommé de l’alcool»

Mise à jour le 14/12/2016 à 13h00 Publié le 13/12/2016 à 19h50 Par Mar Bassine

#Sports
Yaya Touré Top 10 des footballeurs africains les plus chers de l'histoire
© Copyright : DR

#Côte d’ivoire : Condamné par la justice britannique pour conduite en état d’ébriété, Yaya Touré ajoute à la polémique en jurant n’avoir jamais bu d’alcool de son plein gré, sans toutefois donner plus d’explication…


Kiosque le360afrique. L’international ivoirien soutient mordicus n’avoir pas volontairement bu de l’alcool. Une réaction somme toute surprenante alors que la justice anglaise vient de sanctionner sévèrement le milieu offensif de Manchester City, pour conduite en état d'ivresse. 

«Je suis un musulman et je ne bois pas. J’ai toujours refusé l’alcool. Ceux qui me connaissent ou suivent le football m’auront vu refuser le champagne pour le titre d’homme du match à cause de mon attachement à ma religion », s’est-il défendu sur son compte Facebook. 


LIRE AUSSI:
Côte d’Ivoire: Yaya Touré, alcool ou complot des services secrets anglais
Côte d’Ivoire: Yaya Touré prend sa retraite internationale


« Comme j’étais au-dessus de la limite autorisée, j’ai décidé de ne pas contester la charge. Cependant, il était important pour moi, comme je l’ai dit à la cour, de préciser que je n’avais pas intentionnellement consommé de l’alcool. Le juge en a tenu compte dans son jugement. Il a accepté l'idée que je n’avais pas bu volontairement » a-t-il ajouté.

Le joueur qui avait été interpellé au volant de sa voiture le 28 novembre dernier en raison d’un taux d’alcoolémie supérieur à la limite autorisée de 0,8 gramme par litre de sang, ne prévoit donc pas faire appel face à la sentence qui lui interdit de prendre le volant durant les 18 prochain mois et lui inflige une amende de 54.000 livres.

«L’alcool au volant est un crime grave et même si je n’ai pas intentionnellement consommé de l’alcool, j’accepte l’amende» a-t-il insisté.

Mais le fait est que Yaya Touré ne détaille pas dans quelles circonstances de l’alcool à bien pu se retrouver dans son corps. De quoi aiguiser bien des curiosités concernant sa vie privée. A moins qu’il ait raté sa communication sur ce délicat sujet. «Le silence vaut souvent de l’or» lui aurait fait remarqué un sage.


Le 13/12/2016 Par Mar Bassine

à lire aussi