Fermer

CEMAC: lacement des études pour la construction d'une route reliant Gabon-Congo-Guinée Equatoriale

Mise à jour le 11/09/2019 à 08h36 Publié le 11/09/2019 à 08h36 Par Le360 Afrique - MAP

#Economie
Routes rurales
© Copyright : DR

#Gabon : La Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) vient de lancer des études pour la construction de trois tronçons routiers devant permettre de rallier le Congo et la Guinée-Équatoriale à partir du Gabon.

Il s'agit des tronçons Kougouleu-Medouneu-Frontière de la Guinée-Équatoriale, long de 168 km dans le Woleu-Ntem (nord du Gabon), Makokou-Mekambo-Ekata sur un linéaire de 260 km dans l’Ogooue-Ivindo (nord-est du Gabon) et Oyem - Assok- edzeng sur 40 km dans le Woleu-Ntem.

Lancées fin de semaine écoulée à Libreville, ces études de faisabilité sont financées par la CEMAC à travers le Fonds de développement de la communauté (Fodec).

"La somme de 1,2 milliard de francs CFA est d’ores et déjà disponible à la BDEAC pour les avances de démarrage, en attendant les cautions et factures des entreprises adjudicataires des marchés", a déclaré Daniel Ona Ondo, président de la Commission de la Cemac, cité par la presse locale.


LIRE AUSSI: Air Cemac: crash d’une compagnie qui n’a jamais décollé


"La construction des routes est tout aussi bénéfique au Gabon qu’à la sous-région dans la mesure où elle permet d’améliorer les conditions de déplacement des usagers et de rendre plus grandes les perspectives de développement du commerce pour les entreprises", a-t-il expliqué.

La CEMAC comprend le Gabon, la République du Congo, la Guinée équatoriale, le Cameroun, la République centrafricaine et le Tchad.
Le 11/09/2019 Par Le360 Afrique - MAP