Fermer

Gabon. Corruption: le tout puissant ex-directeur de cabinet d'Ali Bongo arrêté

Mise à jour le 03/12/2019 à 18h08 Publié le 03/12/2019 à 18h06 Par Le360 Afrique - Afp

#Economie
Brice Laccruche Alihanga
© Copyright : DR

#Gabon : Brice Laccruche Alihanga, l’ancien tout-puissant directeur de cabinet du président du Gabon Ali Bongo Ondimba a été interpellé mardi dans une vaste enquête anticorruption, a annoncé à l’AFP le procureur de la République de Libreville.

Laccruche Alihanga, également ex-ministre, “a été interpellé ce matin à son domicile (…)”, de même que deux ministres considérés comme ses proches et limogés du gouvernement, comme lui, lundi soir, a déclaré le procureur André Patrick Roponat. Il s’agit de Tony Ondo Mba, ex-ministre de l’Energie, et Noël Mboumba, ex-ministre du Pétrole.

“Les trois (hommes) ont été abondamment cités par des personnes actuellement en détention dans des faits de détournements de deniers publics, de concussion et de blanchiment de capitaux”, a ajouté le magistrat.


LIRE AUSSI: Gabon: Ali Bongo lance une opération anticorruption qui rebat les cartes au sommet de l'Etat


Directeur de cabinet depuis plus de deux ans, le franco-gabonais était devenu littéralement l’homme fort du pouvoir depuis que Bongo avait été affaibli par un accident vasculaire cérébral (AVC) en octobre 2018 puis longtemps en convalescence à l‘étranger.

Laccruche Alihanga avait été écarté de ce poste début novembre et immédiatement nommé à un ministère mais sans réel pouvoir, avant d‘être limogé du gouvernement dans un remaniement lundi soir.


LIRE AUSSI: Gabon. Opération mains propres: huit personnes placées en détention jeudi


De nombreuses personnalités proches de Laccruche Alihanga ont été la cible, ces dernières semaines, d’une vaste opération anticorruption qui a déjà conduit une dizaine d’entre elles en détention préventive. Laccruche Alihanga “est actuellement entendu” par les enquêteurs a précisé le procureur.

Le 03/12/2019 Par Le360 Afrique - Afp