Fermer

Rabat: jeux de pouvoirs et intrigues entre Gabonais

Mise à jour le 03/12/2018 à 20h20 Publié le 03/12/2018 à 09h36 Par Kofi Gabriel

#Politique
Ali Bongo

Ali Bongo, président du Gabon.

© Copyright : DR

#Gabon : Des dizaines de responsables politiques gabonais se pressent au chevet d’Ali Bongo au Maroc. Parmi eux, son ancien et mystérieux directeur de cabinet, Maixent Accrombessi. Les jeux de pouvoirs et les intrigues de palais semblent avoir pris une nouvelle tournure depuis l'arrivée de Bongo à Rabat...

Des dizaines de responsables qui sont, en ce moment, au chevet d’Ali Bongo, en convalescence dans la capitale marocaine, Maixent Accrombessi est certainement le plus mystérieux.

L'ancien directeur de cabinet de Ali Bongo, est arrivé à Rabat vendredi dernier puis a été directement conduit à l’hôpital d’instruction militaire de Rabat où le président gabonais est hospitalisé depuis son transfert d’Arabie Saoudite, le 29 novembre dernier.

Selon nos informations, l’ex-tout puissant "dircab" n’a pu accéder au chef de l'Etat, cette décision étant du ressort exclusif de Sylvia Bongo.

S’il n’entretient aucune relation avec l’actuel directeur de cabinet, Brice Laccruche Alihanga, séparé de ce dernier par un style de management foncièrement différent et un écart d'âge important, Accrombessi reste toutefois encore suffisamment influent pour cristalliser l’attention autour de sa personne.


LIRE AUSSI: Gabon: Ali Bongo réforme la "légion étrangère" et renouvelle son cabinet


Ce déplacement à Rabat, très suivi depuis Libreville, est le signe évident que ce célèbre homme politique désire se remettre en selle.

Il est évident que les jeux de pouvoirs et les intrigues de Palais semblent avoir pris une nouvelle tournure depuis que le président  Ali Bongo, se trouve à Rabat pour une période de rééducation et de convalescence, après avoir été hospitalisé à Riyad à partir du 24 octobre. 

Une toute première réunion de travail, tenue ce samedi 1er décembre entre le président et ses collaborateurs, et qui a porté sur un compte-rendu des dernières conclusions de la mission du FMI au Gabon, la situation du secteur pétroler et l’emploi des jeunes, a permis de mettre les choses au clair ... Ali Bongo, convalescent, est "opérationnel". 
Le 03/12/2018 Par Kofi Gabriel