Fermer

Gabon: les "mutins ont été arrêtés", selon les autorités gabonaises

Mise à jour le 07/01/2019 à 09h14 Publié le 07/01/2019 à 09h04 Par Mar Bassine

#Politique
Tentative de Coup d'Etat au Gabon
© Copyright : DR

#Gabon : Tout est bien qui finit bien, au final. L'armée gabonaise à mis hors d'état de nuire les mutins qui ont tenté de renverser le chef de l'Etat Ali Bongo Ondimba, actuellement en convalescence à Rabat.


Selon l'ambassadeur du Gabon en France, l'armée a donné l'assaut aux locaux de la radio nationale à Libreville où les mutins étaient retranchés depuis ce matin à 4h30. "Ils ont finalement été arrêtés", a-t-il confié à Radio France Internationale (RFI). Cette première déclaration a été confirmée par, Guy-Bertrant Mapangou, ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement. La mutinerie n'aura donc duré que quelques heures. L'assaut a été donné par le GIGN gabonaise contre les officiers qui étaient retranchés dans une pièce au sein des locaux de la radio. 


>>>LIRE AUSSI: Gabon. Tentative de coup d'Etat des militaires: ce qui s'est passé

Il faut dire que la situation était déjà sous contrôle, selon plusieurs sources, notamment la présidence gabonaise, mais également la presse locale.

Les points stratégiques de la ville, de même que les abords de la radio avaient déjà été investis par l'armée gabonaise qui s'est vite déployée dans la capitale. Le correspondant de RFI a également confirmé le retour au calme, de même que le rétablissement des réseaux de téléphone. 

Rappelons que des militaires putschistes ont essayé de mener un coup d'Etat, ce lundi 7 janvier très tôt dans la matinée. Ils ont occupé les locaux de la radio à Libreville et lu un message annonçant la prise du pouvoir et la mise en place d'un Conseil national de la restauration. 


Le 07/01/2019 Par Mar Bassine