Fermer
#Sports

Gabon: avalanche de réactions après l'annonce de la retraite internationale d'Aubameyang

Mise à jour le 21/05/2022 à 15h11 Publié le 21/05/2022 à 15h05 Par notre correspondant à Libreville Ismael Obiang Nze.

#Gabon : L'annonce de la retraite internationale de Pierre-Emerick Aubameyang, emblématique capitaine de la sélection des Panthères, fait la Une des titres de la presse gabonaise en cette fin de semaine. Si la Fédération de football prend acte de sa décision, celle-ci divise l'opinion à Libreville.

C’est via un communiqué relayé par la FEGAFOOT, la Fédération gabonaise de football, que Pierre-Emerick Aubameyang a annoncé la nouvelle. Avec l'annonce de la retraite internationale de l'attaquant du FC Barcelone, c'est toute une page de l'histoire du football gabonais de ces dix dernières années qui se referme.

Désormais, les Panthères du Gabon devront apprendre à évoluer sans Pierre-Emerick Aubameyang. «Après 13 ans de fierté à représenter mon pays, j’annonce que je mets un terme à ma carrière internationale. Je voudrais remercier le peuple gabonais et tous ceux qui m’ont soutenu contre vents et marées. Je garderai beaucoup de bons souvenirs comme le jour où j’ai fait mes débuts à Omnisports, ou le jour où je suis revenu du Nigéria avec le Ballon d’or africain. Et le partager avec tout le monde a été un moment inoubliable», ainsi se résume son message adressé aux dirigeants sportifs, à ses fans et aux plus hautes autorités du Gabon.

Un coup dur pour le onze du sélectionneur Patrice Neveu qui se prépare à entamer la phase éliminatoire de la Coupe d'Afrique des nations de football 2023 en Côte d'Ivoire. Le 4 juin face à la République démocratique du Congo (RDC) à Kinshasa, les 22 convoqués dans la tanière vont se passer de l'ex-Stéphanois qui aurait eu de longs échanges téléphoniques avec Patrice Neveu avant de prendre sa décision.

>>> LIRE AUSSI: Football: la star gabonaise Pierre-Emerick Aubameyang prend sa retraite internationale

«Je ne vais pas rentrer dans la confidentialité. Je respecte sa décision, c'est à lui de la commenter. Il m'a dit qu'au moment où je prenais la sélection, c'était déjà compliqué pour lui. Ce sont des joueurs qui sont dans de gros rythmes en club, avec parfois deux matches par semaine. Donc, pour lui, venir en sélection, c'est des voyages en plus. Et quoiqu'on puisse dire, c'est un gros investissement», a déclaré Patrice Neveu, lors d'une conférence de presse ce jeudi 19 mai 2022, à Libreville.

C'est une regrettable fin de clap pour les soutiens de l'international gabonais, par ailleurs pilier des Panthères. Fritz Koum, correspondant de Rfi en sport au Gabon juge prématurée la décision de Pierre-Emerick Aubameyang.

«Je pense qu'à 32 ans, il avait encore beaucoup à apporter à cette équipe nationale. Maintenant il faut être réaliste. C'est lui seul qui décide de sa carrière. Il sait pourquoi, il a pris cette décision. Mais quand on regarde en arrière, je pense que sa décision doit avoir un lien avec ce qui s'est passé à Yaoundé lors de la phase finale de la dernière Can», dit-il.

>>> LIRE AUSSI: Gabon: voici pourquoi Aubameyang tire à boulets rouges sur la Fégafoot

En effet, Pierre-Emerick Aubameyang et son co-équipier Mario Lemina avaient dû quitter précipitamment la sélection nationale lors de la dernière Coupe d'Afrique des nations au Cameroun. Officiellement testés positifs au Covid-19, ils avaient donc été écartés du groupe, alors que d'autres sources évoquaient les problèmes d'indiscipline des deux internationaux. Mais l'histoire retiendra qu'à 32 ans, Pierre-Emerick Aubameyang a porté 73 fois le maillot de la sélection gabonaise en matchs officiels. Il y a inscrit 30 buts, délivré 10 passes décisives et en était devenu le capitaine. A l'heure de son départ, le milieu du football national est partagé entre souvenirs et regrets

«Le souvenir que je garde de lui, c'est lors des éliminatoires de la CAN 2019. Sur le terrain à Libreville, le Burundi nous menait sur le score d'1 but à 0. Grâce à une belle passe de Mario Lemina, Aubameyang avait pu décanter la situation en ramenant le Gabon à égalité. C'est le but qui m'a le plus marqué dans son parcours en équipe nationale du Gabon», se souvient, Kelly Ondo, journaliste sportif à l'agence gabonaise de presse.

Appelé pour la première en 2009 par les Panthères, Aubameyang n'a jamais remporté la CAN, mais a tout de même atteint les quarts de finale en 2012, terminant également la compétition en tant que co-meilleur buteur. Pour le directeur du site Cafésports, ce n'est pas assez pour le célébrer.

>>> LIRE AUSSI: Vidéo. Qatar 2022: déception à Libreville après l'élimination des Panthères

«C'est un joueur qui n'a finalement rien eu avec le Gabon. En dehors de le voir évoluer hier au Bursia et aujourd'hui au Barça. Il sort de là sans prouver en sélection, sans une coupe d'Afrique, sans une coupe intercontinentale. Mais avec ses clubs, il a prouvé combien de fois il est fort. Mais on aurait bien aimé le voir jouer encore en sélection au moment où le Gabon est engagé dans la 34e édition de la CAN», regrette, Ephrem Biyogo Edzo.

Quelques voix s'élèvent néanmoins pour appeler Pierre-Emerick à reconsidérer sa position. Une hypothèse peu probable, mais que partagent certains acteurs ou observateurs du football gabonais.

«Le coach a été clair dans sa conférence de presse. Il a clairement dit que Pierre-Emerick est sélectionnable. C'est à lui de revisiter sa position, mais aussi aux autorités quant à son futur retour en sélection», estime Dav Moubelé, journaliste sportif à Gabon Télévision.

Après Pierre-Emerick Aubameyang, le milieu de terrain de Nice, Mario Lemina, a lui aussi décidé de stopper sa carrière internationale à 28 ans avec les Panthères du Gabon
Le 21/05/2022 Par notre correspondant à Libreville Ismael Obiang Nze.