Fermer

Vidéo. Qatar 2022: déception à Libreville après l'élimination des Panthères

Publié le 14/11/2021 à 14h12 Par notre correspondant à Libreville Ismael Obiang Nze.

#Sports
Déception à Libreville après l'élimination des panthères pour le Qatar 2022
© Copyright : Le360/ Ismaël Obiang Nze

#Gabon : Malgré leur courte victoire 1-0, face à la Libye vendredi 12 novembre après midi sur la pelouse du stade de Franceville (Sud-Est du Gabon), les Panthères du Gabon ont raté leur ticket pour le Mondial de football devant avoir lieu au Qatar dans une année. Les supporters ne cachent pas leur déception.


Alors que les coéquipiers d'Aubameyang ont assurer leurs trois points à domicile, le match nul (2-2) décroché par l’Egypte en Angola un peu plus tard dans la soirée du 12 novembre a ensuite scellé le sort des Gabonais, éliminés avec les Chevaliers de la Méditerranée.

A Libreville, cela s'explique, faute de championnat, les panthères du Gabon ne pouvaient pas rêver grand.
"Certainement qu'il y a des raisons plus profondes que ce que l'on sait. Le contexte de la pandémie, mais il va falloir réorganiser tout ça pour que les choses reprennent. Sinon c'est embêtant. C'est une élimination catastrophique", se désole Ngueye Mamadou, un supporter des Panthères du Gabon.

>>> LIRE AUSSI : Mondial Qatar 2022. Afrique: au moins trois nouveaux barragistes attendus lors de la 5e journée des éliminatoires

Malgré un contexte tendu autour du football gabonais, qui a conduit le milieu Didier Ibrahim Ndong à boycotter ce match, les locaux montraient rapidement une volonté d’aller vers l’avant. Mais Aubameyang ne parvenait pas à accrocher le cadre sur deux tentatives de l’extérieur de la surface, tandis que Bouanga perdait le ballon sur un contrôle trop long dans la surface.

En échec face au bloc adverse, les Gabonais voyaient cependant leur domination récompensée au retour des vestiaires lorsque Drah bousculait maladroitement Lemina, entré à la mi-temps, dans la surface, provoquant un penalty transformé à la 54ème minute par Pierre Emerik Aubameyang.

Pour Charles Medzo, supporter des panthères, la sélection nationale n'est pas à blâmer. "Elle fait ce qu'elle pouvait. A mon avis c'est juste la malchance. Je supporte les Panthères car les gars ont réalisé un bon parcours dans ces éliminatoires en terminant à la deuxième place". 

>>> LIRE AUSSI : Qatar 2022: Suite à la raclée infligée par le Maroc, Didier Six, l'entraîneur de la Guinée, limogé

Un but à zéro (1-0) face à la Libye, mais tout de même une mauvaise moisson pour le onze gabonais qui n’a désormais que ses larmes pour pleurer dans un groupe pourtant à sa portée où seul le premier est qualifié pour les barrages, ultime tour de ces éliminatoires pour la coupe du monde au Qatar en novembre et décembre 2022.

Pourtant fait inédit, l’équipe nationale gabonaise de football était composée exclusivement d'expatriés évoluant à l’étranger. Une équipe composée à 100% de ses vedettes internationales qui n’aura pas réussi à changer le destin tragique du pays qui n’a jamais pu se qualifier à la moindre Coupe du monde de toute son histoire

Le rêve gabonais du Qatar ainsi brisé à la 5e journée des éliminatoires du groupe F zone Afrique, les hommes du Français Patrice Neveu sont désormais attendus sur la route de la Can de Janvier prochain au Cameroun. 

 

Le 14/11/2021 Par notre correspondant à Libreville Ismael Obiang Nze.