Fermer
#Culture

Vidéo. Guinée: après son concert gâché de 2016, MHD est revenu à la charge à Conakry

Mise à jour le 27/03/2017 à 14h53 Publié le 27/03/2017 à 11h03 Par notre correspondant à Conakry Mamourou Sonomou

#Guinée : Après deux annulations pour raison de sécurité, le concert de MDM, le précurseur de l'afro-trap a enfin eu lieu, samedi 25 mars, au stade de Nongo, à Conakry. "L'enfant du pays " qui voulait sa prestation ouverte au plus grand nombre a fixé un prix d'entrée pour le moins symbolique.

En septembre 2016, le premier concert de Mohamed Sylla alias "MHD" avait tourné court pour des raisons de sécurité. Après quoi, l'organisateur de l'évènement, Tidiane Soumah, et l'artiste avaient présenté leurs excuses et promis un concert gratuit aux mélomanes guinéens. Celui-ci avait été programmé pour le 4 mars avant d'être finalement reporté à ce 25 mars en raison d'un climat sociopolitique tendu.

Il fallait débourser 20.000 francs guinéens seulement pour y assister. Mais pour un concert qui était promis gratuit, ce prix était trop élevé pour certains. "Entre un souhait et sa réalisation, il existe tout un océan... Les moyens n'ont pas été réunis comme il le faut. Les deux euros vont nous permettre de faire face à certaines charges",  a justifié Tidiane Soumah, PDG de Tidiane World Music. " La réalité c'est que Tidiane World Music n'a pas les moyens d'offrir un concert gratuit à la Guinée...", a renchéri Aly Léno, chargé de la communication de la structure.

Avant l'étape du stade de Nongo, MHD a sillonné la capitale de son pays d'origine à la tête d'un cortège qui s'est rendu dans des écoles. La Fondation MHD pour l'humanitaire a même fait un don de 100 millions de francs guinéens, soit près de 10.000 euros à une école de la capitale.
 

VOIR AUSSI: Vidéo. Après avoir tout raflé, Soul Bang's, le R. Kelly guinéen, sort son premier album

Au stade, les milliers de spectateurs ont fait le déplacement. Ayant en mémoire le fiasco de 2016, l'organisateur avait mobilisé plus de 2.000 agents de police pour cette fois. Et les mélomanes ont eu droit à un méga concert. Les titres en vogue de l'artiste, Puissance, Roger Milla ou A Kelenta ont mis le grand stade Nongo en effervescence. Extrait avec cette vidéo du site culturel guinéen Gnakrylive.
Le 27/03/2017 Par notre correspondant à Conakry Mamourou Sonomou