Fermer

Guinée: Palais de la culture: le projet fou de Condé cherche financement

Mise à jour le 05/04/2017 à 13h23 Publié le 05/04/2017 à 13h16 Par notre correspondant à Conakry Mamourou Sonomou

#Culture
Le futur Palais de la jeunesse et de la culture

Le futur Palais de la jeunesse et de la culture

#Guinée : Le projet de construction d'un Palais de la jeunesse et de la culture, le premier de haut standing de la Guinée avance. Mais, le plus dur reste à venir, puisqu'il faut mobiliser 80 millions de dollars pour la construction de cette infrastructure.

Selon le ministre de la Jeunesse, Moustapha Naité, une source de financement a été identifiée et les discussions sont bien avancées. "Le gouvernement s'active et le Professeur Alpha Condé lui-même est impliqué dans la mobilisation de ce financement afin que le joyau puisse être construit au profit de la jeunesse guinéenne", a indiqué le ministre.

Initié en 2014, sur instruction du président Alpha Condé, le Palais de la jeunesse et de la culture doit répondre au manque d'espace culturel à Conakry. Les grands festivals, les concerts et autres évènements majeurs sont souvent organisés au Palais du peuple, un legs du régime Sékou Touré aujourd'hui délabré. D'ailleurs, l'omnipotent bâtiment, qui abrite aussi l'Assemblée nationale guinéenne, s'est souvent avéré incapable d'accueillir certains grands évènements. Le concert de MHD, il y a une dizaine de jours en fin mars, a dû être reprogrammé au stade inachevé de Nongo pour éviter les problèmes d'insécurité enregistrés en 2016 au Palais du peuple.


LIRE AUSSI: Vidéo. Guinée: après son concert gâché de 2016, MHD est revenu à la charge à Conakry


 


Dans le quartier chic de Kipé où il sera bâti sur un espace de 4 hectares, le futur palais de la culture devrait comporter cinq pôles. Un pôle d'accueil et convivialité, un espace socioéducatif, des espaces de création, un lieu de diffusion et un pôle administration. Le palais va également comporter des espaces extérieurs. Ceux-ci devraient comprendre des espaces paysagers, des espaces de diffusion improvisés dont 2 théâtres en plein air de 200 et 400 places, une salle de spectacle en plein air, des parvis extérieurs pour piétons, un parking paysager,  une cour logistique et un parking.

Sur le pôle socioéducatif, un communiqué du ministère de la jeunesse précise qu'il s'agitun espace ouvert à tous et plus particulièrement aux jeunes, aux associations de quartier, et aux artisans locaux, comme espace de ressources et d’apprentissage d’un métier. "Il comprend notamment une bibliothèque, des salles d’activités pour les associations culturelles et sociales du territoire (salles de cours, ateliers d’arts plastiques…), des ateliers d’artisans associés à des espaces ventes, des boutiques (atelier bois, atelier stylisme, atelier poterie…), des espaces qui peuvent servir de lieux d’apprentissage pour des jeunes souhaitant se former dans ce type de métier ", précise le communiqué.

La semaine dernière, en annonçant les avancées déjà obtenues, Moustapha Naité a exhorté la presse du pays à  soutenir ce projet "qui peut apporter une dimension socioéconomique et culturelle à la jeunesse guinéenne au plan national et international."
Le 05/04/2017 Par notre correspondant à Conakry Mamourou Sonomou

à lire aussi