Fermer

Guinée: énergie, avancées dans la construction du grand barrage Souapiti

Publié le 31/05/2017 à 14h02 Par notre correspondant à Conakry Mamourou Sonomou

#Economie
souapiti

#Guinée : Les travaux de Souapiti, le plus grand barrage hydroélectrique jamais réalisé en Guinée, avancent. China Water & Electric (CWE), l'entreprise chinoise en charge de la construction, assure que l'infrastructure d'une capacité prévisionnelle de 515 mégawatts sera livrée en 2020 comme prévu.

Au cours d'une visite de terrain, la semaine dernière, le ministre de l'Energie Cheik Taliby Sylla a rencontré le directeur général adjoint de CWE, Liu Jiahua. «Nous rassurons le ministre que le délai contractuel sera scrupuleusement respecté», a indiqué Liu Jiahua.

L'entreprise chinoise qui a déjà réalisé le barrage de Kaléta en Guinée estime que le niveau d'exécution des travaux de Souapiti a atteint 20%, après 17 mois de travaux.


LIRE AUSSI : Le coût du barrage de Souapiti revu à 1,3 milliard de dollars


Souapiti devrait permettre à la Guinée de combler une partie du déficit électrique du pays. Surtout que Kaléta (240 mégawatts), inauguré en septembre 2015, peine à répondre aux attentes des Guinéens. Ce premier barrage construit sous l'ère Condé ne permet pas d'éviter les traditionnelles pannes électriques à Conakry. Le ministre de l'Energie, Cheik Taliby Sylla, explique les coupures actuelles par l'étiage du fleuve Konkouré sur lequel est construit Kaléta. «C'est pourquoi nous avons pensé à construire Souapiti», rappelle Sylla.

Souapiti va coûter 1,3 milliard de dollars, au lieu de 1,5 milliard initialement annoncé, et sera cofinancé par la Guinée et la Chine. Le pays d'Alpha Condé va financer 15% du montant tandis que la Chine va débourser les 85% restants.

Le 31/05/2017 Par notre correspondant à Conakry Mamourou Sonomou