Fermer

Economie: l'ananas guinéen va réapparaitre sur le marché européen

Publié le 13/07/2017 à 19h48 Par notre correspondant à Conakry Mamourou Sonomou

#Economie
ananas

#Guinée : Grande exportatrice d'ananas dans les années 1950, la Guinée fait son come-back sur le marché européen avec pour porte d'entrée la France. Ainsi, 100 tonnes d'ananas seront exportées sur le marché français entre octobre 2017 et janvier 2018.

Les exportations d'ananas de la Guinée vers la France ont cessé dans les années 1970 avec la dégradation des relations franco-guinéennes. Mais ces dernières années, avec la nouvelle politique agricole du gouvernement, le pays a décidé de relancer cette culture qui occupe quelque 580 paysans exploitants, notamment dans la région de la Basse-Guinée.

Le Bureau d’exécution stratégique (BES), placé sous l’autorité du Premier ministre Mamady Youla, en coordination avec le ministère de l’Agriculture et le cabinet Dalberg, travaille depuis 2016 sur la relance de cette culture.

En décembre 2016, le Bureau et ses partenaires ont donc décidé d’accroître la superficie cultivée en aménageant des terrains tout en garantissant l’irrigation et en assurant une production de rejets de qualité. Le plan de relance a aussi décidé de soutenir l’accès aux engrais avec des facilités de financement, du renforcement des capacités des producteurs et de la commercialisation, notamment sur de nouveaux marchés.


LIRE AUSSI : Guinée: 10.000 plants de cacao «Mercedes» distribués aux planteurs


A l'horizon 2020, le BES ambitionne de doubler les superficies, d’améliorer les rendements de 30 tonnes/ha à 50 tonnes/ha.

Mais déjà, on démarre avec 100 tonnes entre octobre 2017 et janvier 2018. Il est prévu que les exportations atteignent 2.500 tonnes sur les deux prochaines années.

Le retour de l'ananas guinéen dans les assiettes françaises est la conséquence d'un partenariat signé en ce mois de juillet entre le gouvernement, les producteurs d’ananas de Basse-Guinée et l’importateur français VB International pour commercialiser l’ananas de Guinée sur le marché européen. La France va ainsi être la porte d'entrée de l'ananas sur le marché européen.


LIRE AUSSI : La Guinée sollicite l’expertise ivoirienne pour faire décoller son agriculture


Selon la ministre de l'Agriculture, Jacqueline Sultan, la Guinée dispose de toutes les variétés d’ananas demandées sur le marché international. Ce qui expliquait l’évidente nécessité de relancer la production de cette filière. Mais pour ce départ, l'exportateur VB international veut faire avec les producteurs qui respectent les normes à l'exportation.

Très prisé à l'extérieur, l'ananas guinéen est vendu à 2.500 francs guinéens (le kilogramme) à l’exportation et à 3,50 euros, soit 36.000 francs guinéens, en France. Cette année, la production guinéenne est estimée à 12.000 tonnes.

Le 13/07/2017 Par notre correspondant à Conakry Mamourou Sonomou