Fermer

Guinée. Inédit: Trump n'accordera plus de visa aux officiels guinéens

Mise à jour le 14/09/2017 à 11h08 Publié le 14/09/2017 à 11h08 Par notre correspondant à Conakry Mamourou Sonomou

#Politique
Guinée. Inédit: Trump n'accordera plus de visa aux officiels guinéens
© Copyright : DR

#Guinée : Ce mercredi 13 septembre, l’ambassade des Etats-Unis a mis un terme à la délivrance des visas aux officiels guinéens ainsi qu’aux membres de leurs familles proches, avec néanmoins quelques exceptions. Le pays était averti depuis des mois.

Dans la matinée de mercredi, les Guinéens ont appris la nouvelle via un communiqué de l'ambassade des Etats-Unis à Conakry. "A compter du 13 septembre 2017, l'ambassade des Etats-Unis met un terme à la délivrance des visas B, F, J et M aux officiels guinéens ainsi qu'aux membres de leurs familles proches, avec quelques exceptions limitées.

Selon l'article 243 (d) de la loi sur l'Immigration et la Nationalité, à la requête du Secrétaire à la sécurité intérieure pour cause de refus d'un pays, en particulier, d'accepter ou de retarder de manière déraisonnable le retour de ses ressortissants, le Secrétaire d'Etat doit ordonner aux officiers consulaires de suspendre la délivrance des visas jusqu'à ce que le Secrétaire intérieur l'informe que le pays en question a accepté le retour de ces individus",  a indiqué l'ambassade dans un communiqué diffusé mercredi matin.


LIRE AUSSI: Vidéo. Trump expulse 55 Guinéens: leur Ambassadeur à Washington explique

Le communiqué précise: "si vous êtes concernés par cette mesure de suspension de visa, mais choisissez de demander le visa, nous procéderons à votre interview mais ne serons pas en mesure de vous délivrer le visa jusqu’à la levée de la mesure de suspension. Veuillez en tenir compte avant toute demande de visa, s’il vous plait. Les frais de demande de visa ne seront pas remboursés".

Sont concernés par cette mesure, les catégories de visa de non-immigrants sollicitées par les fonctionnaires guinéens et leurs familles et qui sont de type B (commercial, loisir), F (étudiant, universitaire), J (visiteur d’échanges), M (étudiant, professionnel professeur).

‘’Les autres types de visas ne sont pas concernés. Ce n’est pas le grand public, mais plutôt les officiels et leurs familles pour les types de visas B-F-J et M’’, a tenu à préciser l’ambassadeur de la Guinée aux Etats Unis, Mamadi Condé.
 

‘’ Inamicale ‘’


L’ambassadeur de la Guinée aux Etats Unis, Mamadi Condé, qui a tiré la sonnette d’alarme au début de l’année, désapprouve aujourd’hui la sanction des Etats Unis. ‘’Ils disent que par le passé nous avons fait preuve d’esprit non coopératif, mais on ne peut pas nous juger aujourd’hui sur le passé ‘’, a réagi l’ambassadeur guinéen. ‘’Je sais une chose: c’est que pour le présent, tout a été fait. Ils peuvent le confirmer: aucune liste n’est en instance à mon bureau. La dernière a été déposée jeudi passé…. C’est vous dire qu’il y a de l’incompréhension et une attitude que je juge vraiment d’inamicale‘’, a-t-il désapprouvé.


LIRE AUSSI: Etats-Unis: un sommet mondial annulé à cause du refus de visa aux Africains

Le diplomate guinéen espère d’ailleurs que la sanction va être très rapidement levée‘’, d’autant plus qu’il n’y a pas de contentieux en réalité’’. ‘’ Tout a été fait. Tout !‘’, martèle-t-il.

En août dernier, le porte-parole du gouvernement américain, cité par CNN avait prévenu que les Etats-Unis imposeraient des sanctions sur visas pour quatre pays dont la Guinée. L’administration Trump accuse ses pays de refuser de coopérer pour le rapatriement de leurs ressortissants jugés illégaux aux Etats Unis.

La Guinée se justifie souvent par le fait que plusieurs autres nationalités disposent de passeports guinéens. Face à cet argument, l’ambassadeur des Etats Unis en Guinée a récemment affirmé sur une radio locale qu’il ne revient pas à son pays de mettre du sérieux dans la délivrance des documents officiels guinéens.

Le 14/09/2017 Par notre correspondant à Conakry Mamourou Sonomou