Fermer

La Grande Bretagne offre son soutien à la Guinée dans sa lutte contre le terrorisme

Publié le 24/03/2016 à 15h42 Par notre correspondant à Conakry Ougna Elie Camara

#Société
terrorisme
© Copyright : DR

#Guinée : La Grande Bretagne a réaffirmé cette semaine son soutien aux autorités guinéennes dans leur lutte contre le terrorisme. Un soutien précieux annoncé plus d’une semaine après l’attaque de Grand Bassam en Côte d’Ivoire.

La lutte contre le terrorisme préoccupe tous les partenaires de la Guinée. En première ligne, la Grande Bretagne qui, par la voix de son ambassadrice à Conakry, vient de signifier son engagement à se tenir aux côtés de la Guinée afin d’accroître la vigilance et parer à toutes les éventualités.

Reçue en audience le mardi 22 mars par le Général Ibrahima Baldé, Haut commandant de la gendarmerie nationale et directeur de la Justice militaire, la représentante du Royaume-Uni en Guinée a dit être venue pour discuter des questions liées à la sécurité nationale et internationale.

«Nous avons parlé de la sécurité ici en Guinée, et des attaques terroristes dans les pays voisins», a confié Catherine Inglehearn, au sortir de son audience avec l’officier supérieur de gendarmerie.
La rencontre entre les deux personnalités se tenait dans la foulée des attentats terroristes survenus à Grand-Bassam, Bamako et Bruxelles.

C’est pourquoi, a rappelé la diplomate britannique, il est impérieux de travailler en synergie afin d’assurer une lutte efficace contre le phénomène du terrorisme qui prend de l’ampleur.

«C’est une question qui nous inquiète tous. Nous avons aussi parlé de comment développer la coopération dans le domaine de la sécurité entre la Guinée et le Royaume-Uni», a-t-elle insisté, sans fournir assez de détail.

Coïncidence ou pas, cette concertation se déroulait quelques jours seulement après l’interpellation à Kindia, environ 130 kilomètres à l’est de Conakry, d’un deuxième terroriste présumé. L’homme qui est actuellement aux mains de services de défense et de sécurité pour des fins d’enquêtes avait proféré des menaces d’attaques terroristes contre des hôtels et bien d’autres lieux publics sur le sol guinéen.

Le 24/03/2016 Par notre correspondant à Conakry Ougna Elie Camara

à lire aussi