Fermer

Guinée-Football: Naby Keita, le "Made in Guinea" devenu l'africain le plus cher de l'histoire

Mise à jour le 31/08/2017 à 17h20 Publié le 31/08/2017 à 17h02 Par notre correspondant à Conakry Mamourou Sonomou

#Sports
Naby keita
© Copyright : DR

#Guinée : Le Guinéen Naby Keita est devenu le footballeur africain le plus cher de l'histoire suite à son transfert pour 52 millions d'euros à Liverpool. Présentement à Conakry, il refuse de parler de ce transfert record. Par contre, ceux qui l'ont vu évoluer ne peuvent s'empêcher de parler de lui.

Mardi, Naby Keita a atterri à l'aéroport de Conakry à bord d'un vol spécial. Il y a longtemps que les Guinéens n'ont pas vu un de leurs footballeurs retourner comme cela au pays. Titi Camara, Pascal Feindouno, Chérif Souleymane, Salam Sow, Ibrahima Traoré, Petit Sory... autant de grands noms -de l'ancienne et de la nouvelle génération- sont aujourd'hui oubliés au profit de Déco (c'est le surnom de Naby Keita), la nouvelle superstar du football guinéen.

Dans les rédactions sportives de la presse locale, dans les cafés comme dans les bases des clubs formateurs de Keita, on ne parle que de ce footballeur "Made in Guinea", devenu le footballeur africain le plus cher de l'histoire.


Très tôt, dans la matinée de mercredi, à la veille du match Guinée-Libye (pour le compte des éliminatoires de la Coupe du monde), les journalistes ont pris d'assaut l'hôtel du Syli national. Au centre des préoccupations : rencontrer Naby Keita pour parler de son transfert record à Liverpool. Sans succès. Le joueur de Leipzig a répondu à toutes les questions, sauf à celles liées à son prochain départ chez les Reds de Liverpool, dès juillet 2018.


LIRE AUSSI : Guinée: Naby Keita signe à Liverpool et devient l'Africain le plus cher de l'histoire


Kanta Soumah est un journaliste sportif admiré par le joueur de Leipzig. Il n'a jamais refusé de répondre à ses questions. Mais, ce mercredi, le joueur a refusé de lui répondre à propos de son transfert. «Je comprends, ça peut être dû aux clauses du contrat», se résigne notre confrère.


Connaissant bien Naby Keita, Kanta Soumah sait qu'il ne peut volontairement rien lui refuser. Depuis 2008, il suit ce joueur qu'il qualifie de sérieux. "J'ai découvert Naby Keita à Coléah (banlieue de Conakry), dans un club amateur appelé FC Bouba. C'est là qu'il a commencé avant d'aller dans un autre club amateur appelé FC N'Go. Deux ans après, il a fait la connaissance de ses amis de Kaloum (centre administratif et d'affaires de Conakry) avec lesquels ils ont fait le bonheur du FC Athouga du quartier populaire de Coronthie...".


A l'époque, Kanta Soumha voyait déjà en Naby un joueur plein d'avenir. "Je l'ai vu jouer le ballon collé aux pieds. Tu le vois, tu as l'impression qu'il est passé par une école de football, mais en réalité il n'a jamais mis pied à une école de foot. C'est un talent pur",  l'apprécie notre confrère. 


LIRE AUSSI : Guinée: le cadeau de Pogba à sa mère dont tout le monde parle

En 2007, l'entraîneur du FC Athouga est approché pour l'entraineur du FC Santoba, un club qui évoluait à l'époque dans la troisième division du championnat local. Naby Keita et ses coéquipiers font qualifier Santoba pour la Ligue 2, puis en Ligue 1 en 2009. Pour la première année de Santoba en Ligue 1, le club termine au milieu du tableau après avoir titillé durant toute la saison les grands comme Horoya, AS Kaloum, Fello star, l'Athlético de Coléah... En 2011, Naby Keita quitte le club comme d'ailleurs Ibrahima Sory Sankhon et d'autres bons joueurs. En conséquence, Santoba retombe en Ligue 2 à la fin de la saison d'après Déco.


Kanta Soumah se souvient du recrutement de Naby Keita par la Fondation de l'ancien international guinéen Abdoul Karim Bangoura. "A l'époque, la fondation dont je suis le chargé de la communication faisait venir des détecteurs français et espagnols. C'est donc lors d'un tournoi de détection que Naby Keita a été détecté par un technicien français", se rappelle Kanta Soumah.


LIRE AUSSI : Guinée. Football: le Horoya déjà champion avec 7 matchs en retard


Détecté, Naby Keita ira faire un premier test à Lorient, puis un deuxième au Mans (France). Mais aucun ne sera concluant. Sur recommandation de son parrain Malick Kébé, Keita sera reçu à Marseille par l'ancien capitaine du Syli, Abdoul Karim Bangoura. Ce dernier l'envoie à Istre où il sera retenu à la faveur d'un tournoi de détection. Après une saison satisfaisante à Istre, il choisit de poursuivre sa carrière en Autriche au Red Bull Salzbourg, puis s'engage avec le RB Leipzig le 20 juin 2016. Il contribue largement à faire du RB Leipzig le surprenant deuxième de la Bundesliga au terme de la saison 2016-2017. En conséquence, il sera l'un des joueurs au centre du mercato, jusqu'à son enrôlement anticipé par Liverpool, le 29 août dernier. 

Pour Séga Diallo, journaliste sportif, la progression de Naby Keita montre qu'il y a des joueurs de qualité qui sortent de la Guinée. "Dans la bataille psychologique pour motiver les jeunes, c'est quand même quelque chose d'assez fantastique", estime Séga Diallo.
Le 31/08/2017 Par notre correspondant à Conakry Mamourou Sonomou