Fermer

Vidéo. Mali: les kits de lavage des mains, un vrai business à Bamako en ces temps de Covid-19

Mise à jour le 14/06/2020 à 11h56 Publié le 13/06/2020 à 10h42 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Société
Vidéo. Mali: les kits de lavage de mains, un vrai business à Bamako en ces temps du Covid-19
© Copyright : DR

#Mali : Le Mali a adopté des moyens de prévention contre le Covid-19, dont le lavage des mains. Du coup, les Bamakois se sont rapidement rués sur les kits. Une aubaine pour de nombreux petits métiers, qui ont fait de la fabrication et de la vente de ces kits un véritable business.

Le Mali à l’instar des autres pays a adopté comme moyen de prévention contre le Covid-19, le lavage de mains. Depuis la déclaration du premier cas de coronavirus dans le pays, la plupart des Bamakois se sont donc jetés sur les kits.

En conséquence, tout un business s’est développé autour, bénéficiant notamment aux menuisiers métalliques, mais aussi aux commerçants.


LIRE AUSSI: Vidéo. Mali: coupures de courant et Covid-19 ont ruiné les ateliers en "menuiserie métallique"


En effet, les supports sur lesquels les vases se posent sont fabriqués par les menuisiers métalliques. Certains peuvent en fabriquer 50 voire 100 par jour, en fonction d’une demande toujours croissante, avec l’expansion de la pandémie.



Cette période au Mali a été bénéfique pour la profession. Les commerçants, de leur côté, achètent les supports et vendent les kits en fonction du volume des vases.


LIRE AUSSI: Vidéo. Mali: des drones pour sensibiliser les populations au Covid-19


Les prix vont de 10.000 à 29.000 francs CFA (soit de 15 à 44 euros). Pour les commerçants, même si le Mali parvenait à être libéré de cette pandémie, cette habitude ne doit pas tomber dans l’oubli, car elle préserve la santé.

Le Mali dénombre actuellement 1752 cas de Covid-19, dont 1023 guérisons et 101 décès.
Le 13/06/2020 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté