Fermer
#Economie

Mali: face aux difficultés de la pêche fluviale, les Maliens se rabattent sur le poisson importé

Publié le 25/05/2022 à 12h32 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Mali : Le Mali est un pays d’agriculture, d’élevage et de pêche. Mais ce dernier secteur connaît depuis quelques années des difficultés liées à l’exploitation irrationnelle des ressources en eau du pays, aux conflits avec les miniers, à la pollution, à la surexploitation...

Les nombreuses difficultés auxquelles est confronté le secteur de la pêche font du Mali un pays dépendant des importations en provenance des pays côtiers voisins, notamment le Sénégal, la Côte d'Ivoire et la Mauritanie.

Pour ce qui concerne la production nationale, les localités pourvoyeuses de poisson connaissent depuis quelques années plusieurs problèmes liés notamment à l'exploitation de l'or qui est une grande source de pollution. En effet, si ce n'est pas la boue qui est déversée dans les eaux du fleuve Niger, ce sont des produits autrement plus dangereux comme le cyanure et le mercure.

>>> LIRE AUSSI: Mauritanie. Pêche artisanale: les acteurs de la filière à Nouakchott satisfaits des mesures prises par les autorités

Il y a également les nombreux exploitants de sable résultant du dragage du fleuve qui sont en conflit permanent avec les pêcheurs. Car toutes ces activités perturbent la reproduction des poissons et nuisent considérablement à la pêche fluviale. 

C'est ce qui explique, en partie, que le poisson de fleuve soit devenu très cher, entre 2.000 et 4.000 Fcfa le kilo, et que l'essentiel de la demande soit satisfait à partir des importations, dont les prix peuvent être trois fois moins élevés. 

Le 25/05/2022 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté