Fermer
#Politique

Vidéo. Les Maliens ne croient pas trop au G5 Sahel

Mise à jour le 23/09/2017 à 18h40 Publié le 23/09/2017 à 18h33 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Mali : Alors qu'ils comptaient beaucoup sur le soutien des Nations-Unies, tant sur le plan matériel que financier, les pays du G5 Sahel n’auront d’autres solutions que de recourir à leurs propres ressources s'ils n'ont pas réussi à convaincre Donald Trump. Au Mali, les avis sont partagés sur le sujet.

Le plus grand malaise des maliens aujourd’hui, c’est qu'ils ne savent pas où veulent les amener leurs dirigeants. Aujourd’hui, il est difficile de déterminer les objectifs des forces étrangères ou leur   plan stratégique. La question se pose aussi de savoir quelles sont leurs réelles intentions.

Si la naissance de la force du G5 sahel est saluée par certains au Mali, d'autres estiment plutôt qu'elle sera une coquille vide en l'absence de plan de financement cohérent s'étalant sur le long terme.


LIRE AUSSI: G5 Sahel: la conférence de New York fait pschitt

Cette 72e session ordinaire des Nations Unies qui s'est tenue à New-York était un espoir  pour  les  pays  membres du G5  Sahel. L'avis de Donald Trump, le president   américain   sur  la   question  ne  suscite  pas beaucoup d’espoir pour les pays de la région. 

Alors que ces derniers comptent beaucoup sur le soutien des Nations-Unies, tant sur le plan matériel que financier. Si le plaidoyer n'a pas été entendu à ce sommet, les pays du G5 Sahel n’auront d’autres solutions que de compter sur leurs propres contributions   pour   garantir  la   sécurité  dans   la  sous-région.
Le 23/09/2017 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

à lire aussi