Fermer

Tombouctou: le convoi du premier ministre malien saute sur une mine

Mise à jour le 06/11/2017 à 17h27 Publié le 06/11/2017 à 17h24 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Politique
Abdoulaye Idrissa Maiga premier ministre Mahamat Saleh Annadif Chef MINUSMA soldat militaires attaque camp tombouctou

Abdoulaye Idrissa Maiga, premier ministre et Mahamat Saleh Annadif, chef de la MINUSMA, en visite à Tombouctou dans un camp de la mission de l'ONU.

© Copyright : DR

#Mali : Abdoulaye Idrissa Maiga a frôlé le pire à proximité de Tombouctou au cours de sa tournée dans le centre et le nord du Mali.

Abdoulaye Idrissa Maiga, premier ministre malien et plusieurs membres de son gouvernement, étaient attendus à Tombouctou ce lundi. Mais cette visite de terrain a été perturbée par deux incidents, dont l'un extrêmement grave.

À Soumpi, un véhicule de l'armée malienne, qui faisait partie du convoi et dont le but était de sécuriser la délégation ministérielle, a sauté sur une mine. 


LIRE AUSSI: Mali: double attaque au centre du pays

Le bilan provisoire fait état d'au moins trois blessés dans les rangs des Forces armées maliennes. Certains d'entre eux ont même perdu des membres, affirme une source.
Cette visite dans un climat de haute tension rappelle celle du Premier ministre Moussa Mara à Kidal, dans l'extrême-nord malien, en 2015, qui s'était transformée en carnage.

Un second incident a précédé l'explosion, lorsque l'hélicoptère à bord duquel se trouvaient les membres du gouvernement est tombé en panne. Il n’avait toujours pas décollé au moment où nous mettions ces informations en ligne.




Le 06/11/2017 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté