Fermer
#Politique

Vidéo. Présidentielle au Mali: Modibo Diarra expose sa vision et son programme

Mise à jour le 16/07/2018 à 17h59 Publié le 16/07/2018 à 17h07 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Mali : L’astrophysicien malien qui a travaillé à la NASA et participé à plusieurs programmes interplanétaires est candidat à la présidentielle malienne du 29 juillet courant. Dans cet entretien, il revient sur la situation actuelle du Mali et dévoile les grandes lignes de son programme.

Cheick Mohamed Abdoulaye Souad dit Modibo Diarra, président du Parti du rassemblement pour le développement du Mali, est candidat de la coalition CMD 2018 avec les anciens Premiers ministres Moussa Mara et Konimba Sidibé, soutenu à plusieurs autres partis politiques et associations.

Dans cet entretien, Modibo Diarra donne son avis sur la situation que traverse le Mali, la crise au Nord Mali, la présence des forces étrangères, il expose son projet sociétal et dévoile les grandes lignes de son programme de développement.


LIRE AUSSI: Vidéo. Présidentielle malienne: Adama Kané veut une révolution institutionnelle


Originaire de Ségou et issu d’une famille de cultivateur, Cheick Modibo Diarra est ingénieur en mécanique spatiale qui a travaillé d’abord comme enseignant à Hayward University. Il est connu aussi pour avoir travaillé comme navigateur interplanétaire à la NASA et pour sa participation à différents programmes: Magellan vers Vénus, Ulysses vers les pôles du Soleil, Galileo vers Jupiter et Mars Observer et Mars Pathfinder vers la planète Mars.


LIRE AUSSI: Vidéo. Présidentielle au Mali: Omar Mariko promet la fin de la mission Barkhane


En 1999, il obtient de la NASA de travailler à mi-temps, ce qui lui permet de se consacrer au développement de l’éducation en Afrique, en créant notamment une fondation, la Fondation Pathfinder pour l’éducation et le développement.

En 2002, il prend un congé sabbatique afin de développer au Mali un laboratoire de recherche sur l’énergie solaire. L’astrophysicien est candidat à l’élection présidentielle du 29 juillet au Mali.
Le 16/07/2018 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté