Fermer
#Politique

Vidéo. Marocains d'Afrique: Noureddine Fatima et le "Casablanca" sur les bords du Djoliba

Mise à jour le 06/10/2018 à 10h25 Publié le 06/10/2018 à 10h23 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Mali : Noureddine El Gueddari, qui a rejoint sa femme depuis 2004 à Bamako gère, avec elle, un grand restaurant. Le couple, très intégré au Mali, a fait du lieu l'un des endroits les plus fréquentés de la capitale malienne.

Installé au Mali depuis 2014, Noureddine El Gueddari s'est rapidement intégré aux côtés de sa compagne, Fatima Zahra El Ouassaoui, franco-marocaine, qu'il est venu rejoindre à Bamako. Fatima Zahra, quant à elle, vit au Mali depuis bientôt 14 ans, ce qui fait d'elle une personne multiculturelle. 

Ensemble, ils ont ouvert le "Casablanca", un restaurant situé à quelques encablures de l'hippodrome. C'est donc ici, dans cette métropole traversée par le fleuve le plus long d'Afrique de l'Ouest, le Niger, appelé encore Djoliba en Bambara, que les deux tourtereaux accueillent une clientèle issue de divers horizons.


>>>LIRE AUSSI: Vidéo. Marocains d'Afrique: un «Terminus» aux saveurs bien marocaines

L'endroit, très fréquenté, dispose aussi d'un bar qui lui est attenant. Huit personnes travaillent en cuisine et pour le service en salle. La clientèle est malienne, marocaine mais aussi européenne et américaine et, parmi elle, il y a beaucoup de touristes. 

Le chef cuisinier, qui vient tout droit du Maroc, gère un menu assez varié où figurent des plats occidentaux qui satisfont la clientèle variée. Evidemment, ce restaurant offre un petit coin de Maroc à Bamako grâce à ses tenanciers, mais aussi à sa gastronomie qui rappelle les plats de bien des terroirs marocains. 
Le 06/10/2018 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté