Fermer
#Politique

Vidéo. Mali: après trois mois de grève, les magistrats reviennent (enfin) dans les tribunaux

Mise à jour le 10/11/2018 à 13h01 Publié le 10/11/2018 à 12h55 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Mali : Après trois longs mois de grève, les magistrats maliens ont repris le travail ce lundi 5 novembre. Les hommes de loi avaient deux revendications dans leurs négociations avec le gouvernement: la sécurisation des juridictions et l'amélioration de leur grille salariale.


Après le kidnapping de juges au nord et au centre du Mali, leurs collègues d'autres juridictions ont demandé au gouvernement de renforcer leur sécurité, notamment dans les régions touchées par les conflits et l'instabilité. Et pour ce qui est de leur traitement salarial, comparativement aux pays de la sous-région, les magistrats maliens estiment qu’ils sont sous-payés.

Ils ont ainsi demandé au gouvernement d'améliorer leur grille salariale (en majorant, selon leurs revendications, l’indice plancher à 700 points et l’indice plafond à 2500 points).


>>>LIRE AUSSI: Vidéo. Mali: les magistrats expliquent les raisons de leur grève

Après trois mois de négociations, l’exécutif malien a finalement accédé à leurs demandes en renforçant, dans un premier temps, la sécurité au sein des juridictions du Mali. 

Néanmoins, en ce qui concerne l’aspect financier, il n’y a pas eu d’accord. L’exécutif a informé les magistrats de l'existence de contraintes budgétaires, mais leur a annoncé qu’il comptait organiser, courant janvier 2019, une conférence sociale pour revoir la grille salariale de tous les fonctionnaires du Mali.     

Le 10/11/2018 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

à lire aussi