Fermer

Vidéo-Mali: voici la position du SADI par rapport au Dialogue National Inclusif

Mise à jour le 19/10/2019 à 15h58 Publié le 19/10/2019 à 15h48 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Politique
Vidéo-Mali: voici la position du SADI par rapport au Dialogue National Inclusif
© Copyright : DR

#Mali : Le président du parti Solidarité africaine pour la démocratie et l’indépendance (SADI), Oumar Mariko, a donné sa vision sur la situation politique actuelle qui prévaut au Mali et le sur son boycott du dialogue prôné par le président Ibrahima Boubakar Keita.

Aux dires de Oumar Mariko, président du parti SADI, il est clair que les causes des manifestations populaires, les revendications syndicales, les conflits inter-ethniques sous le label de l’esclavage ou des pratiques coutumières qui altèrent la cohésion sociale et les fondements de la nation... sont imputables au seul régime en place.

Mariko estime que l’accord politique et le dialogue national inclusif ne changent rien à cette situation de malaise généralisé sur fond de pauvreté extrême des Maliens.


LIRE AUSSI: Vidéo. Mali: que pensent les citoyens du dialogue national inclusif?


Pour le SADI, les Maliens ont fortement besoin du retour de la paix et de la sécurité par l’établissement de la confiance entre les citoyens impliqués dans les mouvements de rébellion, milices et forces politiques engagées dans le combat pacifique, démocratique et populaire. Les Maliens n'ont pas besoin d'accords imposés, comme celui d'’Alger, mais de l’entente et l'instauration de la confiance entre eux.


Enfin, pour lui, il faut l’établissement d’un système de défense qui règle les questions du type d’armée et de forces de sécurité engagées dans la protection des citoyens et de la défense de l’intégrité territoriale. 
Le 19/10/2019 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté