Fermer

Vidéo. Mali: la proposition d'IBK de nommer les députés spoliés au Sénat passe mal

Mise à jour le 12/07/2020 à 14h27 Publié le 11/07/2020 à 11h02 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Politique
Mali: la proposition d'IBK de nommer au Sénat les députés spoliés passe mal
© Copyright : DR

#Mali : Le président Ibrahim Boubacar Keita a reçu les députés spoliés lors de la dernière élection législative par la Cour constitutionnelle. Le président a proposé de nommer ceux-ci au Sénat à titre de compensation. Une initiative qui n’a pas été acceptée par les députés.

Dans un souci de décrispation du climat politique, le président Ibrahim Boubacar Keita (IBK) a rencontré un collectif de candidats à la dernière législative, qui n’ont pas obtenu les sièges de député qu’ils pensaient avoir conquis lors du scrutin de mars dernier.

Ces candidats de l’opposition, dont les victoires ont été volées au profit de ceux de la mouvance présidentielle, réclament une solution à cette situation.


LIRE AUSSI: Vidéo. Mali: réactions suite à la rencontre entre la majorité présidentielle et le M5-RFP


Toutefois, la rencontre s’est soldée par un échec. En effet, si le président a reconnu officiellement le tripatouillage des élections par le président de la Cour constitutionnelle, Manassa Danioko, il propose de tout simplement en nommer certains au Sénat.

Une “compensation” rejetée par les députés spoliés, qui ont affirmé n’être pas intéressés par un siège de sénateur. L’idée est aussi décriée par la majorité des citoyens maliens.




Le 11/07/2020 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté