Fermer

Mali. Terrorisme: l’Italie enverra 200 soldats de ses forces spéciales pour appuyer la Task Force Takuba

Mise à jour le 08/08/2020 à 17h18 Publié le 07/08/2020 à 15h17 Par Moussa Diop

#Politique
Forces spéciales italiennes
© Copyright : DR

#Mali : L'Italie va envoyer un contingent de 200 soldats et des équipements militaires au Mali pour épauler les soldats français dans le cadre de la mission Task Force Takuba.

Les élus italiens ont donné leur feu vert à l’envoi de soldats italiens au Mali afin d’épauler la force Barkhane qui lutte au côté des forces armées maliennes et celles du G5-Sahel contre les groupes terroristes sahéliens.

En tout, l’Italie compte envoyer 200 soldats qui seront intégrés dans la mission Takuba sous commandement français. L’Italie compte également déployer d’importants équipements militaires au Mali (drones, avions et hélicoptères, dont des appareils d’attaque AH-129D Mangusta et de transport UH-90) destinés à la base militaire d’Ansongo, non loin de la zone des «Trois frontières». Ce, afin d'assurer la couverture des trois pays les plus touchés par le terrorisme au Sahel: le Mali, le Burkina Faso et le Niger. Le coût de cette opération d'ici décembre prochain est estimé à environ 16 millions d’euros.


LIRE AUSSI: Terrorisme: des forces spéciales européennes au secours du Mali


A travers cet engagement, l’Italie répond à la demande que le président français Emmanuel Macron avait adressée aux pays européens durant le sommet de Pau, tenu en janvier 2020, afin qu’ils s’impliquent dans la lutte contre le terrorisme au Sahel via la TAsk Force Takuba ("Takuba" signifiant "sabre" en langue tamasheq (touareg), à côté des forces françaises et celles du G5-Sahel.

Plusieurs pays européens avaient annoncé leur engagement aux côtés des Français, dont le Royaume-Uni, les Pays-Bas, le Portugal, la Belgique, la Grèce, l’Estonie, la République tchèque, la Suède, la Norvège et le Danemark. Toutefois, seule la République tchèque a finalement promis d’envoyer un contingent de 120 soldats, alors que l’Allemagne et l’Espagne décidaient de ne pas participer à l’opération.


LIRE AUSSI: Sahel: les forces spéciales britanniques débarquent au Mali avec leur fameux Chinook


Le déploiement de la force italienne devrait commencer durant ce mois d’août 2020. Il fera de l’Italie le second pays contributeur de la Task Force antiterroriste Takuba.

La Task Force Takuba, composée de forces spéciales européennes, a pour mission de conseiller, d’assister et d’accompagner au combat des unités conventionnelles de l’armée malienne dans la lutte contre les groupes armés terroristes (GAT) dans la zone des trois frontières.
Le 07/08/2020 Par Moussa Diop