Fermer

Mali. Transition démocratique: la junte militaire réunit partis et société civile ce week-end

Mise à jour le 01/09/2020 à 15h41 Publié le 01/09/2020 à 15h35 Par Le360 Afrique - Afp

#Politique
Junte militaire malienne

Le colonel Assimi Goïta (au centre), président du Comité national pour le salut du peuple (CNSP).

© Copyright : DR

#Mali : La junte au pouvoir depuis deux semaines au Mali a annoncé mardi 1er septembre réunir partis et société civile, samedi et dimanche, pour des consultations sur la transition censée ramener les civils à la tête du pays, après un premier lancement raté de la concertation.

La junte a cette fois nommément cité parmi les participants le Mouvement du 5-Juin/Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP), acteur primordial de la crise, qui s'était indigné de ne pas avoir été invité nominativement à la concertation initialement prévue samedi dernier.

La junte avait annoncé à la dernière minute le report de l'évènement.


LIRE AUSSI: Mali: Paris pour une "transition rapide"


Le M5-RFP, qui a mené la contestation contre le président Ibrahim Boubacar Keïta jusqu'à ce qu'un groupe d'officiers le dépose le 18 août, figure explicitement parmi les participants annoncés aux rencontres de samedi et dimanche prochains, avec les partis politiques, les organisations de la société civile, d'anciens groupes rebelles, les syndicats et la presse.

"Ces rencontres ont pour objectif de convenir de la feuille de route de la transition, de définir l’architecture et les organes de la transition et enfin de contribuer à l’élaboration de la charte de la transition", dit la junte dans un communiqué.
Le 01/09/2020 Par Le360 Afrique - Afp