Fermer
#Société

Vidéo. Mali: Bamako, tout le monde veut passer la fête de Tabaski au village

Mise à jour le 30/08/2017 à 17h55 Publié le 30/08/2017 à 15h56 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Mali : La capitale malienne se vide à la veille de la fête de Tabaski. Tout le monde ou presque voyage pour passer la fête au village d'où il est originaire. Au niveau de la gare routière de Bamako, c’est l’effervescence à 48 heures de la fête.

Au Mali, comme partout ailleurs dans la sous-région, les capitales se vident à l’approche de la fête de Tabaski, l’Aïd el-Kébir. Tout le monde veut aller faire la fête parmi les parents au village d'où on est originaire et ce pour garder et renforcer les liens de solidarité et de fraternité au sein de la famille.

C’est pour cela qu’au niveau des gares routières de la capitale malienne, à la veille de la fête de Tabaski, nous constatons des départs massifs vers l’intérieur du pays. Les compagnies de trasport sont débordées face à cette forte et subite demande.


LIRE AUSSI : Vidéo. Mali: pas de fête de Tabaski sans un boubou bazin


Moment de recueillement, de bénédictions auprès des parents biologiques, de cohésion sociale, la fête de Tabaski est pleine de sens pour ces voyageurs.
La caméra de le360 Afrique vous restitue l'ambiance dans la gare routière de Bamako, à la veille de la Tabaski.
Le 30/08/2017 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté