Fermer
#Société

Vidéo. Mali: nécessité de vulgariser le solaire pour rehausser le taux d'électrification

Mise à jour le 03/10/2017 à 11h37 Publié le 03/10/2017 à 10h28 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Mali : La capitale malienne vient d’accueillir la 2e édition du Forum africain des énergies renouvelables, combinée à la 1ere édition du Salon des énergies renouvelables de Bamako. L'occasion pour de nombreux acteurs maliens du secteur d'exposer leurs offres. Reportage.

L’électrification via les énergies renouvelables est le grand défi que doit relever le Mali. Dépourvu de ressources énergétiques conventionnelles, le pays a un énorme potentiel de développement des énergies renouvelables, notamment le solaire. D’où la nécessité d’une vulgarisation des technologies vertes au service des populations.

Au cours de ce salon, plusieurs innovations et systèmes ont été présentés par des opérateurs maliens du secteur des énergies renouvelables. Notamment un séchoir, un cuiseur solaire et des systèmes d’installation photovoltaïque.


LIRE AUSSI : Mauritanie: le Oui du référendum, une victoire au goût amer


Au Mali, l’énergie conventionnelle n’est pas accessible à tout le monde. Le taux d’électrification ne dépasse pas 35%.

Face à cette situation, et partant du fait que le pays jouit d’un ensoleillement durant toute l’année,  les observateurs s’accordent à dire qu’il serait préférable de mettre à la disposition des populations, des équipements solaires susceptibles de profiter aux plus démunis.

Une politique que l’Etat doit encourager les partenariats dans ce domaine afin d’alléger la souffrance des populations maliennes.
Le 03/10/2017 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

à lire aussi