Fermer

Mali: 23 morts dans l'attaque de deux villages au centre du pays

Mise à jour le 02/07/2019 à 15h30 Publié le 02/07/2019 à 15h27 Par Karim Ben Amar

#Société
Mali: IBK se rend au village dogon où le massacre a eu lieu
© Copyright : DR

#Mali : Des attaques perpétrées dans le centre du Mali contre deux villages de la commune de Ouenkoro ont fait 23 morts, 300 disparus et plus de 800 déplacés, d’après un élu local.

Le bilan des attaques survenues dans le centre du Mali visant deux villages de la commune de Ouenkoro, ont fait 23 morts, 300 disparus et plus de 800 déplacés, a affirmé ce lundi un élu local de Ouenkoro.

Selon cette même source, les attaques contre les villages de Saran et Bidi dans la commune de Ouenkoro ont été perpétrées dimanche dernier. Deux groupes armés, d'au moins une centaine d'assaillants chacun, ont investi ces deux villages pour commettre des exactions.

Cet élu local a affirmé que ces groupes armés avaient attaqué simultanément les deux villages. De nombreux morts dont des femmes et des enfants, ainsi que d'importants dégâts matériels sont à déplorer. Même les greniers et les cases de deux villages ont été saccagés et brûlés, a-t-il ajouté.


>>>LIRE AUSSI: Le centre du Mali frappé par un nouveau massacre: 43 morts dans deux attaques

De son côté, le préfet du cercle de Bankass, Boubacar Kané, a deéclaré qu'il est pour le moment presque impossible d'établir un bilan fiable de l'attaque de ces deux villages du centre du Mali.

Le préfet a souligné que les forces armées maliennes se mettaient à ratisser la zone depuis dimanche dernier pour rétablir la sécurité et protéger les populations.

Cette attaque survient moins d’un mois après l’attaque d'un village Dogon, qui avait été la cause de plus de cent morts, tous civils.

Le 02/07/2019 Par Karim Ben Amar